Top Stories de cette semaine sur le marché de l’impression 3D

Cette semaine dans l’impression 3D a encore été trépidante…entre événements et annonces de nouveaux produits, il y avait comme toujours beaucoup à dire. Essayons de résumer ça en quelques lignes.

D’abord les événements…

Trois événements principaux ont marqué la semaine. Le Rapid TCT+ qui s’est déroulé au Texas pendant trois jours. C’est aussi l’un des plus grands événements dédiés à la fabrication additive, la foire de Hanovre qui s’est déroulée en Allemagne, un des pays Européens les plus avancés dans la fabrication additive et le « Salone del Mobile design » à Milan.

Ce qu’on retient du Rapid TCT+ ?

Eh bien Ultimaker a bel et bien fait sensation avec sa dernière imprimante S5. On remarque aussi que le fabricant hollandais se rapproche de plus en plus du monde de l’impression 3D industrielle…Est-ce qu’il cessera pour autant d’être le coup de cœur des utilisateurs d’imprimantes 3D professionnelles ? Débat ouvert… L’imprimante 3D a aussi été présentée à la foire de Hanovre.Le belge Solvay a fait sa véritable entrée sur le marché de l’impression 3D avec des matériaux polymères.  On aurait dit que le challenge lancé par le spécialiste de la chimie il y a quelques mois tait une façon de tâter le terrain. Enfin, on lui souhaite la bienvenue.

Du côté des makers, M3D veut battre le record du marché avec une imprimante 3D qui présente 50 000 nuances de couleurs à moins de 500$. Jusqu’ici beaucoup d’entre nous avaient en tête la davinci color de XYZ Printing…

Enfin, les industriels nous ont laissé bouche bée : Stratasys, EnvisionTEC, GlowForge, Optomec et MakerGear dans un premier temps ; EOS, Roboze, Prodways et 3D Systems ensuite, DWS Systems, XYZ Printing et GE Additive d’une part, d’autre part Digital Metal, Titan Robotics et Keene Village.Ce qu’on retient de la foire de Hanovre ?

Encore une fois, Hanovre a proposé de nombreuses innovations dans l’impression 3D. Fraunhofer IAPT dévoile pour l’industrie automobile une tondeuse de frein en titane imprimée en 3D, entièrement fonctionnelle et très grande, pour Bugatti.Une autre technologie qui a été exposée lors de l’événement était le laser européen sans rayons X.SAP profite également de cette opportunité pour dévoiler sa dernière réalisation, Sap Digital Manufacturing Cloud. La nouvelle offre de SAP est une solution pour aider les entreprises à améliorer leur niveau de performance, améliorer la qualité et l’efficacité de la production tout en assurant la sécurité des travailleurs. Formlabs collabore avec la société pour développer ce projet de fabrication numérique.

Ce qu’on retient enfin du tour d’horizon à Milan ?

Eh bien Milan a suscité la créativité et l’originalité. Retenez deux choses : Aectual a présenté un sol imprimé en 3D et on a découvert une maison imprimée en 3D qu’il était possible de déplacer.Pour les annonces…

Cette semaine, TreeD a captivé la toile avec son filament PNEUMATIQUE, fabriqué à partir de pneus de caoutchouc recyclé.

Et les chercheurs de l’Université du Minnesota, nous ont donné la chair de poule (on l’avoue à contrecoeur) en montrant qu’il était possible d’imprimer en 3D l’électronique sur une vraie main.

Enfin, l’opinion de la semaine

Cette fois-ci, Tomasz Szymański, le CEO de Verashape nous a fait l’honneur de nous présenter son entreprise et le lancement de son programme d’innovation ouverte.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com 

naomie

Être capable de communiquer à travers différentes plateformes sociales a toujours été une de mes passions, et le faire pour une industrie en constante évolution est très excitant. C'est avec beaucoup de plaisir que j'informe le monde sur les différentes choses que l'impression 3D peut offrir, et que je partage mon point de vue sur ces innovations.

%d blogueurs aiment cette page :