Il y a quelques mois, nous dévoilions quelques tendances à suivre dans le commerce électronique : la personnalisation 3D, la configuration 3D et l’impression 3D. Lorsque les acheteurs passent une commande, en utilisant une interface de personnalisation 3D, ils peuvent adapter leur commande en conséquence et recevoir quelque chose que personne d’autre n’a. Le seul bémol est que les logiciels 3D ainsi que l’interface de personnalisation 3D ne sont pas encore très répandus.

Dans le cadre des solutions disponibles pour l’industrie de l’habillement par exemple, nous avons récemment découvert SAIA 3D V2.0, une plateforme de modèles 3D de personnes récemment mise sur le marché par 3DLOOK, un spécialiste de la technologie de scanner corporel mobile.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’objectif de la société est de collecter le plus grand ensemble de données de modèles et de mesures du corps humain dans le monde. V2.0 aidera les marques et les détaillants en ligne à améliorer l’expérience d’achat en ligne de leurs clients, à résoudre les problèmes d’ajustement et de taille, à augmenter les taux de conversion et à réduire les taux de retour.

Images via 3DLOOK

La plate-forme SaaS (Software as a service) comprend une API flexible, un SDK mobile et des comptes personnels pour chaque client leur permettant de créer des modèles 3D de leurs clients, puis d’analyser les données des modèles 3D qui capturent avec précision les tendances de dimensionnement, les segments de marché et les analyses concernant leur client réel. Le détaillant n’a qu’à s’inscrire, télécharger deux photos et recevoir instantanément les mesures et les avatars 3D de ses clients.

Amélioration de la taille des clients et adaptation à partir de la création de produits ?

Dans le même ordre d’idées, les scanners corporels 3D jouent un rôle clé dans la nouvelle industrie de l’habillement. Ils peuvent apporter un certain changement dans la façon dont les gens font l’expérience des achats en ligne.  Les systèmes de numérisation 3D ALICE permettent par exemple d’exploiter les données numérisées en 3D qui peuvent être utilisées pour les mesures du corps humain et l’impression 3D.

D’autres scanners corporels 3D à usage domestique pour les consommateurs comprennent un miroir intelligent de numérisation 3D avec une balance rotative connectée et une application mobile, qui permettent aux utilisateurs de suivre les changements dans leur corps au fil du temps.

Pour l’instant, le concept n’est pas pleinement adopté par le grand public qui est toujours prêt à faire l’expérience du shopping à l’ancienne. Les mentalités doivent encore s’adapter à ces nouveaux modes de vie.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com