3Dcopysystems, spécialiste du scanner 3D, entre sur le marché américain via l’industrie de la mode

3Dcopysystems a fait ses premiers pas sur le marché américain via l’industrie de la mode. La société autrichienne a présenté les perspectives de la production textile personnalisée au Fashion Institute of Technology (FIT) à New York.

Tout le corps professoral, y compris les étudiants, a fait l’expérience de BIG ALICE, le scanner corporel 3D de la société qui a été installé dans le laboratoire technique de la faculté (FIT/Infor Design and Tech Lab).

Des designers de grandes marques, des mannequins et des célébrités avaient déjà eu une première expérience lors du Gala annuel de remise des prix de l’institut le 14 juin dernier.

BIG ALICE – Michael Ferraro at the Annual FIT Awards Gala in NYC. Free of charge for media publications. C: Zach Hilty/BFA.com (3Dcopysystems)

Le système de numérisation 3D BIG ALICE

« Avec les systèmes de numérisation 3D BIG ALICE, 3Dcopysystems numérise les personnes et les objets organiques de grande taille en quelques millisecondes et avec une précision de 1 mm ou moins. BIG ALICE tel que vu pendant la Fashion Innovation Week – un événement organisé au FIT par Michael Ferraro, directeur exécutif du FIT/Infor Design and Tech Lab – est équipé de 64 caméras haute résolution qui capturent le sujet – statique ou en mouvement – sous 64 angles différents. Avec le modèle 3D, ALICE fournit une carte de texture haute résolution qui est le facteur clé pour une variété d’applications numériques 3D dans la mode, la publicité ou l’industrie du jeu et du cinéma. De plus, les données de numérisation 3D peuvent être utilisées pour les mesures du corps humain et l’impression 3D. »

BIG ALICE – Actress Stephanie March with Dan Benton at the Annual FIT Awards Gala in NYC. Free of charge for media publications. C: Zach Hilty/BFA.com (3Dcopysystems)

Selon Christof Kirschner, directeur général de 3Dcopysystems, le scanner 3D pourrait apporter un changement significatif dans la façon dont les gens effectuent les achats en ligne. La société a également mentionné la possibilité de personnaliser la production textile mais n’a pas expliqué comment.

Des partenariats avec des centres commerciaux et des défilés de mode sont en cours et certaines entreprises américaines internationales sont prêtes à travailler avec le spécialiste de la numérisation 3D.

« Nous sommes fiers d’annoncer que notre entreprise américaine sera dirigée par notre distributeur, Barton Hetrick de Looking Glass Arts », ajoute Christof Kirschner.

En attendant, l’entreprise développe actuellement la numérisation 4D ; une solution qui permettra de numériser des mouvements entiers de manière absolument réaliste – un excellent moyen d’étudier le comportement des tissus au fur et à mesure qu’ils bougent.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com