Jusqu’à présent, les entreprises d’impression 3D ont utilisé les logiciels Siemens soit pour la conception des pièces, soit pour résoudre le problème des déchets dans la fabrication. Siemens est également conscient du problème de précision dans la fabrication et propose un logiciel de simulation pour y remédier.

Image : Siemens

Le produit est entièrement intégré dans la solution de fabrication additive de Siemens, qui aide les fabricants à concevoir et à imprimer des pièces utiles à l’échelle.

La solution utilise un système de simulation numérique double pour simuler le processus de fabrication avant l’impression, anticipant la distorsion dans le processus d’impression et générant automatiquement la géométrie corrigée pour compenser ces distorsions.

Cette simulation est d’une importance capitale pour la construction d’une première bonne impression et est nécessaire pour atteindre l’efficacité requise d’un procédé de fabrication additive entièrement industrialisé.

Lorsque des pièces métalliques sont imprimées en 3D, la méthode utilisée pour fusionner les couches de l’impression implique généralement de la chaleur. Au fur et à mesure que les couches s’accumulent, la chaleur résiduelle peut provoquer le gauchissement des pièces à l’intérieur de l’imprimante, causant divers problèmes, allant de problèmes structurels à l’intérieur de la pièce elle-même à l’arrêt de l’impression. De tels problèmes provoquent l’échec de nombreuses impressions et rendent très difficile l’obtention d’une impression  » première fois correcte « . La simulation du processus d’impression peut aider à atténuer bon nombre de ces problèmes.

La solution de simulation offre la possibilité d’itérer sur une solution entre les étapes de conception et de mise en place des plateaux de construction du workflow et l’étape de simulation. Cette boucle de rétroaction fermée est possible grâce à la nature étroitement intégrée de la plate-forme d’innovation numérique de Siemens. Les données de simulation créées alimentent le fil d’information numérique qui informe chaque étape du processus d’impression.

Cette dorsale numérique permet au système de développer des modèles pré-compensés et, plus important encore, de les réintégrer de manière transparente dans les processus de conception et de fabrication du modèle sans traduction de données supplémentaires. Ce haut niveau d’intégration est ce dont les clients ont besoin aujourd’hui pour réussir l’industrialisation de la fabrication additive.

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept