On n’en a pas fini avec les innovations cette semaine à Rapid+TCT. Voici l’imprimante 3D « FUNMAT HT » d’INTAMSYS, le fabricant d’imprimantes 3D basé à Shanghaï.

Si la société apporte une nette amélioration à cette imprimante, son prix quant à lui n’atteint pas $ 5000, une nouvelle qui ravira plus d’un. Une telle stratégie de prix permettrait d’augmenter l’accessibilité du produit selon le fabricant.

Pour la petite histoire, INTAMSYS a présenté une démo de l’imprimante lors de la conférence Formnext 2016. Suite aux remarques et avis des participants, il réussit à présenter aujourd’hui cette version améliorée.

Le FUNMAT HT possède une chambre de chauffage complètement équipée, d’une buse haute température capable de chauffer jusqu’à 400 degrés et d’une capacité de matériau fonctionnel qui permet d’obtenir l’impression en PEEK, PC, ULTEM (PEI) et bien d’autres matériaux fonctionnels.

De plus, l’imprimante dispose d’un volume de construction de 260 x 260 x 260 mm, une vitesse d’impression de 30 à 300 mm / s. Pour ce qui est des matériaux acceptés, une grande variété peut être utilisée : PEEK, ULTEM, PLA, ABS, Nylon (PA), fibre de carbone, TPU et PC.

Le but d’INTAMSYS est d’accroître le marché de l’imprimante dans l’industrie aérospatiale, la médecine et l’automobile.

Charles Han, CEO de la société de fabrication, donne son avis sur la vision de leur société sur le marché de l’impression 3D et ce produit amélioré :

«Lorsque nous avons commencé INTAMSYS il y a trois ans, nous avons eu une longue séance de réflexion sur ce que notre vision et notre mission devraient être. Nous avons inventé le passé, le présent et l’avenir de l’industrie et nous avons réalisé que pour faire de l’impression 3D une

alternative viable à la fabrication traditionnelle, nous devons créer des machines qui peuvent imprimer des matériaux fonctionnels à des prix abordables. »