Un financement de $2 millions pour faire progresser la technologie des capteurs imprimés en 3D

Le technologue Mahmooda Sultana possède une première itération d’une plateforme de capteurs multifonctionnels autonomes, qui pourrait profiter à toutes les disciplines scientifiques majeures de la NASA et aux efforts pour envoyer des humains sur la Lune et Mars. CRÉDIT : NASA/W. Hrybyk

Mahmooda Sultana est l’heureuse scientifique qui a reçu un financement de 2 millions de dollars de la Nasa. Le technologue de la NASA développera un domaine qui n’est pas encore complètement exploré dans l’industrie. En finançant ce projet, la NASA vise à développer toutes les disciplines capables de faciliter le transport des humains de la Terre à la Lune et sur Mars.

Dans ce cas particulier, les plateformes développées pourraient permettre le déploiement sur des planètes afin que les chercheurs puissent facilement trouver de petites quantités d’eau et de méthane, ou tout autre élément qui pourrait maintenir la santé et la sécurité des astronautes.

La technologie des capteurs imprimés en 3D

La technologie des capteurs imprimés en 3D peut tout détecter, des concentrations infimes de gaz et de vapeurs, de la pression atmosphérique et de la température, puis transmettre ces données via une antenne sans fil, le tout à partir de la même plate-forme autonome qui ne mesure que deux pouces sur trois pouces de taille.

Mahmooda Sultana et son équipe entreprendront un projet de 2 ans pour faire avancer la plate-forme de capteurs multifonctionnels autonomes. L’impression 3D permettra à Sultana de produire une suite de capteurs à un rythme rapide plutôt que de les produire les uns après les autres avant leur assemblage complet à d’autres composants.

De plus, ce qui est intéressant, c’est que Sultana apporte de la créativité au niveau technique en imprimant sur le même circuit partiel des plaquettes de silicium pour un système de communication sans fil. Celui-ci communiquerait avec les contrôleurs au sol, simplifiant ainsi davantage la conception et la construction des instruments.

Une fois imprimés, les capteurs et l’antenne sans fil seront emballés sur une carte de circuit imprimé qui contient l’électronique, une source d’alimentation et le reste des circuits de communication.

« La beauté de notre concept est que nous sommes capables d’imprimer tous les capteurs et circuits partiels sur le même substrat, qui peut être rigide ou flexible. Nous éliminons beaucoup de problèmes d’emballage et d’intégration », a déclaré M. Sultana. « C’est vraiment une plate-forme de capteurs multifonctionnelle. Tous mes capteurs sont sur la même puce, imprimés les uns après les autres en couches. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Kety S.

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :