Sinterit, premier producteur d’imprimantes SLS 3D de bureau s’associe avec le concepteur 3D Bartłomiej Gaczorek pour donner aux enfants atteints d’atrophie musculaire spinale (SMA) la possibilité d’utiliser leurs mains en créant un bras exosquelette.


L’atrophie musculaire spinale est une maladie neuromusculaire qui affecte les nerfs, empêchant ainsi le bon fonctionnement des muscles. Les enfants pourraient subir une perte musculaire progressive, une perte de mobilité et de fonction motrice.

La solution complexe

Le bras exosquelette permet à ces enfants de faire ce qu’ils adorent le plus: déplacer leurs mains, dessiner et jouer.


Conçu par Bartłomiej Gaczorek de Crystal Cave Sp. Z o.o, le bras d’exosquelette prêt à l’emploi a été créé avec la technique d’impression 3D SLS.

«L’impression 3D permet de réduire considérablement le temps de conception, de test et de développement des étapes du bras exosquelette pour les enfants. L’impression 3D SLS permet de préserver la précision requise qui est conçue pour fonctionner avec les roulements dans les exo-squelettes. La principale chose était la convivialité et le sentiment liés à l’utilisation de l’appareil par un enfant handicapé. « 


Comme le précise Bartłomiej Gaczorek, «j‘ai décidé d’imprimer les principaux éléments de la technologie SLS, car elle est capable d’imprimer une structure interne complexe. Un facteur très important pour moi est aussi le confort de l’utilisateur qui est beaucoup mieux avec SLS / SLA qu’avec la technologie FDM. Le coût de l’impression Sinterit Lisa SLS est déjà très faible par rapport aux autres machines industrielles et la qualité est parfaite – c’est pourquoi j’ai choisi cette imprimante.« 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!