Le Musée Métropolitain d’Art a scanné en 3D trois costumes d’Armor pour un spectacle d’art public

Dans une exposition d’art publique, Steinunn Thorarinsdottir, l’équipe du Met et le département des parcs de New York mettent en évidence des copies du corps humain des armures de la collection médiévale du Metropolitan Museum of Art à la pelouse Cloisters du parc Fort Tryon.

Ces sculptures sont l’œuvre de l’artiste islandais Steinunn Thorarinsdotti. Notre artiste a été inspirée par le département bras et armures du Met. « J’ai commencé à réfléchir à la façon d’intégrer l’armure dans mon travail visuel figuratif », a-t-elle déclaré à un journal lors de l’installation.

Afin de créer ces sculptures, l’équipe a scanné 3D les trois armures. Ils ont ensuite été imprimés en 3D et une fonderie les a reproduits en fonte d’aluminium en utilisant la méthode de la cire perdue. Steinunn aime vraiment les figures androgynes, et cela se perçoit dans ces sculptures. Des moules de bandage du corps de son fils ont été utilisés pour mouler les sculptures. Il avait besoin de rester debout et de rester dans la même position que les sculptures.

« Juxtaposer la vulnérabilité de la figure nue et la puissance de l’armure semblait être le point de départ idéal pour une installation d’art public, se souvient Thorarinsdottir. « Il y a deux ans, je me suis dit : « Je dois en faire une réalité parce que cela a fait longtemps partie de moi » ».

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com