Imprimantes 3D : les ventes réussies de Prodways dans les secteurs aéronautique et dentaire

Prodways annonce ses premières ventes sur le segment des « compactes » dentaires et l’achat d’une imprimante 3D de frittage de poudre, la ProMaker P4500 HT, dans le secteur aéronautique.

Les imprimantes 3D ProMaker LD-10, basées sur sa technologie brevetée MOVINGLight® ainsi que le programme early-adopter seront utilisées dans des laboratoires dentaires en Italie, Allemagne et Etats-Unis.

La technologie exclusive MOVINGLight® de Prodways & ProMaker LD Series

Utilisée par des acteurs importants du secteur dentaire (fabricants d’aligneurs dentaires, grands laboratoires ou centres de production dentaires), la technologie MOVINGLight® a une combinaison unique de haute précision et de productivité sur de grandes plateformes de fabrication.

Le fabricant français vise à répondre aux besoins des laboratoires dentaires amorçant leur transition vers un flux numérique, c’est pourquoi, la technologie est offerte dans un format plus compact, polyvalent, et à un prix accessible (à moins de 100 000€ pour les premiers modèles de la gamme).

Quant aux imprimantes 3D ProMaker LD series, elles répondent aux besoins du marché en proposant des résines d’impression 3D pour les modèles dentaires destinées aux travaux de restauration, pour le thermoformage, et les résines d’impression 3D calcinables pour la fonderie de stellites ou de couronnes fixes (métal ou céramique).

Images via Prodways

Des nouveaux matériaux annoncés pour 2018

Materiau-impression-3D-ABS-2800-résine-liquide

De nouvelles résines seront bientôt disponibles sur la plateforme MOVINGLight® : une résine d’impression 3D dédiée aux applications de guides chirurgicaux et les couronnes de bridges provisoires et une nouvelle matière d’impression 3D pour les applications d’aides et de prothèses auditives.

Le développement de ces matériaux est le résultat de l’acquisition de Cristal, laboratoire dentaire et Interson Protac, spécialisé dans les embouts pour prothèses et protections auditives.

L’imprimante 3D Promaker P4500 HT

Cette imprimante 3D industrielle se distingue par sa capacité haute température (jusqu’à 220°C) unique dans son segment et une très large plateforme de production (400mm x 400mm x 600 mm) qui ouvrent de nouvelles possibilités de développement pour l’aérospatial.

En effet, l’imprimante 3D ProMaker 4500 HT sera utilisée dans un centre de R&D pour développer de nouvelles applications et concevoir des pièces avec des géométries complexes ou des propriétés aérodynamiques difficiles à fabriquer avec les méthodes traditionnelles pour les pièces de moteur, de turbine, d’aile d’avion ou d’intérieur de cabine.

La fabrication additive dans les secteurs aéronautique et aérospatial évolue rapidement, ce qui est certainement dû aux innovations constantes effectuées par les entreprises dans ces secteurs.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!



Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept