Digital Metal adopte l’automatisation dans son procédé d’impression 3D métal

L’automatisation est l’enjeu actuel auquel les sociétés d’impression 3D de l’industrie sont confrontés. Qu’il s’agisse de fabricants d’imprimantes 3D grand format comme BigRep, ou d’entreprises de FA métal comme Digital Metal, tous cherchent des solutions pour automatiser le processus de fabrication.

En ce qui concerne Digital Metal, le spécialiste de l’impression 3D sur métal a lancé un concept de production à main levée pour sa technologie de projection de liant.

Manipulé par un robot, le processus éliminera donc tout travail manuel afin d’augmenter la productivité. Techniquement parlant, l’imprimante sera remplie de boîtes de construction ; celles-ci seront ensuite déplacées pour un post-traitement dans un système de dépoussiérage à commande numérique sur lequel un robot pick-and-place a été fixé.

Là, « la poudre métallique restante sera enlevée et recyclée, et les pièces placées sur des plaques de frittage. Le robot principal déplacera ensuite les plaques vers le four de frittage pour l’ébavurage et le frittage combinés, soit en lots, soit en production continue. »

« La plupart des technologies de FA montrent un très faible niveau d’automatisation », déclare Ralf Carlström, directeur général de Digital Metal. « Notre but est de changer cela. Avec la nouvelle ligne de production sans main d’œuvre, nos clients peuvent encore améliorer leur productivité et réduire leurs coûts de production. Presque tous les travaux manuels intensifs peuvent être éliminés et les poudres retirées dans la machine de nettoyage peuvent être recyclées dans le processus, ce qui minimise les déchets. Selon nous, la technologie Digital Metal est maintenant applicable pour la production en série de composants à grand volume. »

Enfin, l’entreprise a expliqué que l’automatisation n’est que la première étape avant la production complète sans intervention humaine. Pendant le dépoudrage, les mouvements commandés par CNC sont assurés par les informations fournies par l’imprimante 3D.  Une fois que la poudre enlevée est collectée, elle est recyclée sans aucune dégradation de ses propriétés.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com