3D Systems ouvre un nouveau centre de fabrication additive en Italie

3D Systems a inauguré son nouveau centre de fabrication additive la semaine dernière. Basé à Pinerolo, dans la région de Turin, en Italie, l’entreprise a investi plusieurs millions de dollars pour doubler sa capacité de fabrication et développer de nouvelles compétences pour les clients italiens.  Bonne nouvelle, certifié ISO-9001, le nouveau site est un immeuble voisin au site de production actuel de l’entreprise.

Le spécialiste des technologies SLA et SLS propose un service de la fabrication à la demande dans la région, pour les clients qui veulent réaliser le prototypage rapide, la fabrication en petite série et des modèles d’apparence.

Niveau matériel, on peut s’attendre à trouver une suite de plus de 30 imprimantes 3D plastique ainsi que d’autres techniques comme le SLS, la SLA et la DLP (stéréolithographie par impression numérique de la lumière) réunies sous une seule et même plateforme : Figure 4™.

L’entreprise a fait de ce service « On Demand » un moyen de faciliter l’accès à la fabrication additive dans les principaux marchés de la FA en Europe : Pays-Bas, France, Royaume-Uni, Belgique et Allemagne.

D’après Marco Maio, Directeur général du site 3D Systems On Demand de Pinerolo, « le but de l’intégration des activités SLA et SLS dans un nouveau centre d’excellence n’est pas seulement de développer notre capacité de fabrication additive et de prototypage, mais aussi d’améliorer la rapidité de livraison et la qualité de notre service grâce à une meilleure automatisation de nos processus. Grâce à cette expansion, nous exerçons également une influence positive importante sur l’économie locale. Pour satisfaire la demande croissante, il nous faut nous assurer de disposer des meilleurs talents au sein de nos équipes. Il a pour cela fallu investir de manière significative dans le recrutement de main-d’œuvre qualifiée pour utiliser ces machines et satisfaire les besoins de notre clientèle. »

« L’éventail de technologies dont nous disposons fait de notre site italien une solution de bout-en-bout de prototypage et de fabrication en petite série de produits et pièces industriels, sans oublier la finition avec nos peintures et traitements de surface. », poursuit Marco Maio.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept