3D Systems intègre désormais l’intelligence artificielle dans ses processus d’impression 3D

L’intelligence artificielle est de plus en plus associée aux processus d’impression 3D pour améliorer la fabrication. 3D Systems a récemment décidé de suivre cette voie et a choisi la plate-forme d’intelligence artificielle d’Aquant pour diagnostiquer les pannes de machines afin d’améliorer la productivité et la disponibilité de ses imprimantes 3D.

Aquant est une plate-forme d’intelligence artificielle qui utilise l’apprentissage automatique pour apprendre le langage unique d’une entreprise et l’exploiter pour optimiser le temps de fonctionnement de son équipement. Ses algorithmes convertissent des données historiques structurées et non structurées en une base de connaissances significative, fournissant des recommandations de service prédictives et exploitables.

L’utilisation d’Aquant permet à 3D Systems de diagnostiquer rapidement les problèmes en fonction des symptômes signalés, de faire face aux problèmes complexes et de mieux prévoir les pièces requises pour les appels de service, ce qui augmente les taux de réparation pour la première fois. Le spécialiste de l’impression 3D va donc exploiter les données collectées au fil des années pour créer une amélioration immédiate de la vitesse et de la précision.

Dans un autre contexte, l’IA a été combinée à l’impression 3D pour permettre la fabrication du châssis de voiture de sport de Hackrod.

Pour l’instant, il est assez difficile de vraiment percevoir le fonctionnement d’une telle technologie. Toutefois, c’est une technologie qui prend de plus en plus de l’ampleur sur le marché.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com