La plateforme d’impression 3D Figure 4™ a été dévoilée pour la première fois en 2017. Au fil du temps, le système a été exploité par des entreprises de divers secteurs tels que l’industrie des appareils auditifs, les télécommunications et les bureaux de services d’impression 3D.

3D Systems a annoncé, qu’il a optimisé le système pour qu’il s’adapte à l’industrie de la bijouterie. Encore à ses débuts, un rapport de la société de recherche Technavio prévoit une croissance de 26% du marché des bijoux imprimés en 3D au cours des quatre prochaines années.

La nouvelle mise à jour comprend une optimisation au niveau du matériel, des logiciels et des matériaux afin de fournir des solutions de production spécifiques à l’application. Avec la nouvelle plateforme d’impression 3D, les spécialistes de la bijouterie pourraient réaliser des flux de production spécifiques, notamment des modèles de moulage de bijoux, des modèles maîtres pour les moules et des modèles de contrôle de prototypes/ajustements.

L’ajout de deux solutions dans la Solution Figure 4 pour la bijouterie

La technologie de membrane sans contact de la figure 4 et les structures de support MicroPointTM ont été intégrées dans l’imprimante 3D. La combinaison de ces solutions réduit l’interaction pièce-support, ce qui permet d’obtenir une vitesse élevée, des parois latérales plus lisses et une résolution plus fine pour les applications de bijouterie.

Le système sera toujours exploité avec le logiciel 3D Sprint® du fabricant. Toutefois, cette fois, il comprendra des styles d’impression propriétaires développés spécifiquement pour la bijouterie, tant pour les géométries fines et délicates que pour les géométries plus épaisses. Les utilisateurs seront en mesure d’optimiser les impressions de bijoux avec des détails pour les sertissages, les dents pointues, les mailles fines et plus encore.

Avec une vitesse d’impression de 16 mm/h à une résolution de couche de 30 um et une imagerie basée sur la projection, 3D Systems affirme que la plateforme peut imprimer jusqu’à 4 fois plus vite que des systèmes d’impression comparables.

« La fabrication de bijoux exige une impression 3D flexible, évolutive et abordable, capable de fournir des pièces de la plus haute qualité dans les plus brefs délais », a déclaré Mo Kinj, associé gérant de 3D Middle East LLC – membre du réseau de revendeurs de 3D Systems. « Avec la figure 4, il n’y a eu aucun compromis sur la qualité des pièces ou l’efficacité du flux de travail CAO vers moulage, qu’il s’agisse de moulage à la cire perdue, de moulage en silicone ou d’essai de prototypes. Le système est rapide, fiable et précis. Figure 4 Jewelry permet à la fabrication de bijoux d’être deux ou même trois fois plus productive et rentable que les méthodes traditionnelles et les autres imprimantes de bureau ».

La nouvelle plateforme est disponible exclusivement par le biais du réseau de revendeurs 3D Systems.

 N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com. Bonne année !

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept