Des marques renommées telles que Ferrero, Nestlé, Unilever et Roche font confiance aux solutions d'automatisation de Gerhard Schubert GmbH. Connue pour ses machines d'emballage, Gerhard Schubert GmbH permet à diverses entreprises de l'industrie alimentaire, de la confiserie, des boissons, des produits pharmaceutiques, des cosmétiques et des biens de consommation techniques, d'imprimer des pièces de format pour les machines, machines qui servent à automatiser le processus de fabrication des produits.

Les machines d'emballage sont dites flexibles, efficaces et fiables. Cependant, dans le but d'améliorer l'approche modulaire, la société a investi dans la création d'un entrepôt numérique et d'imprimantes 3D Ultimaker. Ce nouvel investissement permettra à ses clients de recevoir leurs pièces fonctionnelles où et quand ils en ont besoin.

Marcus Schindler, responsable de la gestion des matériaux chez Gerhard Schubert GmbH et CEO de Schubert Additive Solutions GmbH : « Notre devise est : penser, fabriquer, stocker, imprimer. Nous ne nous contentons pas de proposer des fichiers 3D. Nous réfléchissons soigneusement aux bonnes pièces, nous réalisons les conceptions et nous certifions les travaux d'impression. En outre, nous stockons les pièces conçues dans notre plate-forme de traitement des pièces, notre entrepôt numérique, et nous conseillons nos clients sur la manière d'imprimer."

"Nous avons choisi Ultimaker pour sa facilité d'utilisation, sa haute qualité d'impression, la plus large gamme de matériaux disponibles et parce qu'il n'y a pas de post-traitement nécessaire pour les pièces imprimées au format FFF. Notre entrepôt numérique est basé sur un modèle d'abonnement mensuel payant. Les clients sélectionnent en ligne la pièce qu'ils souhaitent pour leur machine et envoient simplement le fichier .gcode certifié à l’imprimante Ultimaker S5 que nous avons mise à leur disposition. Nos clients apprécient grandement notre support flexible pour la création de pièces personnalisées qui répondent parfaitement à leurs besoins. Tout cela rend nos machines et nos services extrêmement agiles", Schindler a rajouté. 

Par le biais de son unité de FA, Schubert Additive Solutions GmbH, Gerhard Schubert GmbH montre un autre exemple sur la manière dont les industriels peuvent intégrer l’industrie 4.0 et l’impression 3D dans leur flux de production. Il donne également une idée de la façon dont l'impression 3D est sur le point de remodeler le secteur du commerce de détail. Des vêtements imprimés en 3D à une chaîne d'approvisionnement simplifiée, les choses se mettent en place lentement mais sûrement.

Comme l'a déclaré Jos Burger, CEO d'Ultimaker, Gerhard Schubert GmbH a pleinement adopté [une] vision de l'impression distribuée. « Ils conçoivent les pièces de manière centralisée, distribuent ces fichiers numériquement et fabriquent localement les pièces fonctionnelles personnalisées conçues. […] Les innovateurs de Gerhard Schubert GmbH peuvent se concentrer sur le remplissage de leur entrepôt numérique et continuer à offrir à leurs clients des solutions de machines d'emballage à l'épreuve du temps dont leurs industries en constante évolution ont besoin ».

N'oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d'emploi de l'industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d'offres d'emploi. N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n'hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com. Bonne année !