« Grâce à notre connaissance de 157 ans des matériaux, à notre gamme complète d'aciers Osprey®, d'aciers inoxydables duplex et super-duplex, ainsi que d'alliages à base de nickel et de nos nouvelles poudres de titane, Sandvik offre maintenant la plus large gamme de matériaux AM sur le marché, » déclare Mikael Schuisky, VP R&D et Opérations chez Sandvik Additive Manufacturing.  « Les machines ouvertes de Renishaw nous ont permis d'optimiser rapidement les paramètres de processus de nos alliages pour une utilisation dans de nombreuses applications différentes. »

Renishaw a initié un partenariat avec Sandvik Additive Manufacturing pour qualifier les nouveaux matériaux de fabrication additive (FA) pour les applications de production. Il s'agit d'une large gamme de poudres métalliques, y compris de nouvelles compositions d'alliages optimisées pour le procédé de fusion en lit de poudre laser (LPBF) et qui offrent des propriétés matérielles supérieures.

En 2018, Sandvik a choisi les systèmes de FA de Renishaw pour améliorer le développement des matériaux, les processus de FA et de post-traitement. Au cours de cette période, des paramètres de procédé ont été mis au point pour une gamme de poudres métalliques Sandvik, y compris les aciers inoxydables et maraging, et les derniers superalliages à base de nickel Osprey®. Sandvik a récemment inauguré un atomiseur en titane et une usine de traitement des poudres à la fine pointe de la technologie et va maintenant se concentrer sur la qualification de ces alliages pour des applications industrielles et médicales.

Ce travail de développement de paramètres a mis en évidence la possibilité d'apporter des changements mineurs mais importants à la composition des alliages Sandvik, tout en respectant les spécifications ASTM requises, pour optimiser les propriétés mécaniques des composants LPBF.  Par exemple, un acier maraging avec une résistance et une dureté améliorées et un superalliage de nickel Osprey® HX sans fissures.

« Une grande partie de l'innovation en FA au cours des prochaines années viendra de l'association de l'amélioration des performances des machines et de l'amélioration des alliages », explique Stephen Crownshaw, AM Business Manager chez Renishaw. « De meilleurs alliages impliquent de meilleures propriétés matérielles, permettant la fabrication de composants imprimés en 3D encore plus efficaces et rentables. La cohérence des derniers systèmes de FA de Renishaw, combinée à l'expertise matérielle de Sandvik, offre de formidables opportunités pour faire progresser les processus de FA et renforcer les arguments économiques en faveur de la FA. »

En plus des matériaux admissibles pour la vente à d'autres fabricants, Sandvik a développé une gamme d'applications de production additive, y compris des variantes en FA de ses outils de coupe. La fraise légère CoroMill® 390 en titane de Sandvik Coromant en est un exemple. Elle est 80 % plus légère qu'un outil conventionnel et permet des gains de productivité allant jusqu'à 200 % dans la coupe des métaux. Ce nouveau produit innovant est maintenant disponible en série sur le système RenAM 500Q et a été lancé sur le marché en avril de cette année.

Il est maintenant possible de poster gratuitement des opportunités d’emplois dans l’industrie de la Fabrication Additive sur 3D ADEPT Media.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com