Relativity et mu Space utilisent la fusée imprimée 3D Terran pour lancer un satellite en orbite terrestre basse dans l’espace

Lire des nouvelles de Relativity, c’est comme regarder un nouvel épisode d’une série télévisée qui se déroule dans l’espace. Depuis le lancement de sa fusée imprimée 3D, Terran, la société n’a cessé d’ajouter à son portefeuille des partenariats qui lui permettent de faire progresser l’avenir de l’humanité dans l’espace.

À ce jour, la société a signé un contrat de partenariat avec Télésat, un exploitant de satellites, pour soutenir la constellation LEO de Télésat, et avec le gouvernement américain. Ce dernier partenariat comprend un accord de 20 ans d’utilisation exclusive de la Commercial Space Launch Act (CSLA) au complexe d’essais E4 du Stennis Space Center de la NASA et l’adhésion au National Space Council qui conseille la Maison Blanche des États-Unis.

Cependant, ce qui attire notre attention aujourd’hui, c’est le partenariat récemment signé avec mu Space, une société thaïlandaise de technologie spatiale et satellitaire. Les deux sociétés lanceront un satellite en orbite terrestre basse sur la fusée imprimée 3D de Relativity nommée Terran 1.

Ce partenariat donnera à Relativity l’occasion d’explorer davantage l’intégration de l’apprentissage machine, des logiciels et de la robotique avec la technologie d’impression 3D métallique. Pour rappel, l’entreprise a récemment obtenu un brevet pour sa technologie d’impression 3D et dispose donc d’une base solide pour produire des fusées en quelques jours au lieu de plusieurs années.

En outre, les deux partenaires partagent un intérêt commun pour l’espace. L’objectif de Relativity est d’imprimer en 3D la première fusée sur Mars et de construire une société interplanétaire pour que les humains puissent vivre une expérience unique. Quant à mu Space, l’entreprise vise à créer des technologies spatiales pour assurer des missions lunaires plus sûres et permettre l’installation humaine sur la Lune dans les 10 prochaines années.

« mu Space accélère le développement des technologies spatiales en Asie, et nous considérons la lune comme le prochain corps explorable dans l’espace au-delà de la Terre », a déclaré James Yenbamroong, CEO et fondateur de mu Space. « Relativity a la vision, l’équipe et la technologie pour offrir des avantages exceptionnels en lançant les charges lourdes de mu Space et en soutenant notre objectif de créer une société interplanétaire à l’avenir. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept