MakerGirl apporte l’impression 3D et les STEM dans de nouveaux lieux

C’est l’histoire d’Elizabeth Engele et Julia Haried qui ont fondé MakerGirl, une organisation sans but lucratif dont la mission est d’avoir un impact sur les jeunes filles à travers le pays. À l’origine, l’organisation offrait des cours d’impression 3D uniquement à l’Université de l’Illinois et, au fil du temps, des cours spéciaux de codage et de robotique ont été rajoutés pour renforcer la phase d’apprentissage des filles.

Les deux fondatrices ont également décidé d’atteindre de nouveaux sommets : des sessions d’apprentissage sont maintenant également organisées à l’Université Northwestern. Dans quelques temps, l’organisation organisera également des sessions à l’Université DePaul. Avec la finalisation de ce partenariat, MakerGirl sera présente dans la plupart des universités de la région de Milwaukee et au-delà.

« J’ai été surprise de bâtir une entreprise et de constater à quel point il peut être incroyable de pouvoir compter sur la force de [chaque personne] », a déclaré Elizabeth Engele, cofondatrice de 15 BA, native de Nashville (Illinois) et résidente de Lakeview.

Engele, maintenant employée à plein temps chez LinkedIn, a déclaré que Gies Business était la clé du succès et de la croissance de MakerGirl.

MakerGirl-team at LinkedIn – Images via MakerGirl

« Le fait d’être à Gies a aidé de bien des façons », a dit Engele, citant la mineure du Hoeft Technology & Management Program, la classe d’entrepreneuriat social et les événements de réseautage qui ont créé une fondation pour bâtir MakerGirl.

Ces pensées ont été partagées par Julia Haried, co-fondatrice de MakerGirl et diplômée de Gies’15 ACCY,’16 MAS, une diplômée du St. Ignatius College Prep et résidente du quartier Little Italy de Chicago.

Haried, une employé à temps plein de Deloitte en vérification et certification, a déclaré : « Le Gies College of Business a soutenu le lancement et la croissance de MakerGirl de plusieurs façons. Au cours d’un déjeuner d’étude à l’étranger en 2013, un ami m’a dit de vérifier une classe d’entrepreneuriat social qu’il aidait et qui était inscrite à la fois au Gies College of Business et à l’école de travail social. Dans cette classe, l’idée est née et incubée par la co-fondatrice, Elizabeth Engele, et moi-même ; et elle a été soutenue par des instructeurs de cours. L’idée a été lancée dans l’iVenture Accelerator, un accélérateur de projet soutenu par Gies qui nous a donné 10 000 $, du mentorat et un été pour accroître l’impact de MakerGirl dans le parc de recherche. En raison de ces expériences, j’ai été mis au défi et encouragé à résoudre un grand problème social. [Cela m’a aussi permis d’être] « une femme pour les autres » ».

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept