A l’Université Vanderbilt aux Etats-Unis, des scientifiques auraient mis en place une méthode pour découvrir les défauts que peut présenter un objet imprimé en 3D. Celle-ci consiste en l’utilisation de l’or qui ferait briller l’objet à l’endroit où se trouve le défaut.

Découvrez en plus dans cette vidéo :

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




About the author

Related

%d blogueurs aiment cette page :