Le développement de la fabrication additive ne devrait pas seulement être l’affaire des spécialistes, il doit être l’affaire de tous ceux qui croient au potentiel de cette technologie pour l’avenir, et cela exige la participation de tous, y compris ceux qui dirigent un pays. Le gouvernement britannique est un exemple de ce type d’implication.

Alun Cairns MP, Secrétaire d’Etat pour le Pays de Galles, a récemment visité le site de la société d’ingénierie internationale Renishaw à Miskin, près de Cardiff, pour discuter de l’avenir de l’ingénierie au Pays de Galles. M. Cairns a rencontré des représentants de Renishaw pour discuter de la façon dont les entreprises et le gouvernement gallois peuvent travailler ensemble pour créer une main-d’œuvre en ingénierie possédant les compétences nécessaires pour soutenir l’industrie et stimuler l’économie galloise.

Plus de 45 millions de livres sterling ont été investis dans les installations de Renishaw. Le secrétaire d’État au Pays de Galles a découvert comment cet investissement profite à cette région du pays.

Jusqu’à présent, aucune décision n’a été prise concernant la visite du secrétaire d’État à Renishaw. Toutefois, il convient de noter que cette visite s’inscrit dans le cadre de la campagne du gouvernement britannique pour l’Année de l’ingénierie, qui célèbre l’industrie et vise à stimuler l’ingénierie dans tout le Royaume-Uni par le financement et la formation.

Une autre ville, une autre implication

GKN Aerospace prévoit d’ouvrir un Centre Global de Technologie (GTC – Global Technology Centre) d’ici 2020. Plus de 300 ingénieurs travailleront dans l’usine de Bristol ainsi que dans le réseau CATAPULT du Royaume-Uni et dans la chaîne d’approvisionnement de GKN Aerospace au Royaume-Uni.

Les nouvelles technologies seront au cœur des travaux de ce centre : fabrication additive (FA), composites avancés, assemblage et procédés industriels 4.0, l’objectif étant d’améliorer le rythme de production des structures d’avions.

Hans Büthker, Chief Executive of GKN Aerospace donne son point de vue sur ce nouveau centre : « Le GTC nous permettra de continuer à développer de nouvelles technologies qui répondent aux besoins de nos clients, rendant les avions plus durables et plus économiques. Il soutiendra également nos 4 000 employés au Royaume-Uni, afin qu’ils demeurent à la fine pointe de l’industrie aérospatiale mondiale. Le GTC est un excellent exemple de la stratégie industrielle du Royaume-Uni : l’industrie et le gouvernement s’unissent pour investir dans la technologie de l’avenir ».

Pour atteindre cet objectif, un certain nombre d’entreprises s’associent avec le spécialiste de l’aérospatiale. Additive Industries fait partie de ces entreprises qui apporteront sa contribution à ce développement.

La société basée aux Pays-Bas rejoindra le programme de FA à partir du Centre de développement des processus et des applications, situé dans les mêmes locaux.

Cette collaboration renforcera non seulement la présence d’Additive Industries au Royaume-Uni, mais elle permettra également au fabricant de démontrer le potentiel de sa technologie.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.