Daniel Cowen, ancien avocat, est aujourd’hui l’un des fondateurs et CEO de 3Doodler, la société qui fabrique le stylo d’impression 3D éponyme. La société du même nom a vraiment pris son envol après une campagne réussie sur Kickstarter (fin 2012).

Avec Maxwell Bogue et Peter Dilworth, le trio complémentaire crée un stylo d’impression 3D qui peut s’utiliser en quelques minutes, sans avoir besoin de connaissances techniques, de logiciels ou d’ordinateurs.

Aujourd’hui, Daniel Cowen nous parle de cet outil à la fois ludique et créatif pour bon nombre de personnes et du positionnement de 3Doodler sur le marché de l’impression 3D. #OpiniondelaSemaine

Dites-nous en plus sur 3Doodler

3Doodler est un stylo d’impression 3D qui permet à tout utilisateur de créer n’importe quoi dans l’air « immédiatement ». Le marché a réellement été séduit par le produit après la première campagne sur Kickstarter en fin 2012.

Techniquement parlant, le stylo 3D extrude du plastique qui forme une structure solide de sorte que l’utilisateur puisse créer n’importe quel objet. L’utilisateur peut créer librement en utilisant le 3Doodler : il peut créer des pièces en 3D et les assembler ou encore imprimer ou décorer en 3D à peu près tout ce qu’il veut.

Aujourd’hui, nous proposons 3 types de stylos : le 3Doodler Start, le 3Doodler Create et le 3Doodler Pro. « Que l’utilisateur ait 8 ou 80 ans, notre objectif de permettre à tout le monde d’avoir accès à la technologie. »

Quels sont les principaux avantages d’un stylo 3D pour un utilisateur ?

Le plus grand avantage est « le caractère immédiat » et l’accessibilité du stylo 3D. Dans le domaine de l’éducation par exemple, il est très important pour les enseignants d’utiliser un stylo d’impression 3D en raison de la capacité à créer immédiatement. Les enfants peuvent comprendre un concept immédiatement et créer quelque chose ; de plus, ils peuvent le faire en 45 minutes.

Si on devait comparer avec l’utilisation d’une imprimante 3D, il faudrait télécharger un fichier, l’imprimer, revenir 45 minutes plus tard pour voir si l’impression est terminée, considérer peut-être un travail « post-impression » … en termes d’accessibilité immédiate de moyens de créer en 3D, c’est nettement plus intéressant qu’une imprimante 3D.

Cela signifie-t-il que seuls les élèves/enfants peuvent utiliser un 3Doodler ?

Le 3Doodler ne s’utilise pas uniquement à des fins éducatives. Ses utilisateurs se retrouvent dans toutes les catégories d’âge et dans différents secteurs d’activités. Enfants, parents, grands-parents, professionnels de secteurs spécialisés peuvent utiliser le 3Doodler… et la raison pour laquelle, je pense, qu’il est très facile à utiliser est que le code d’apprentissage n’est pas défini. Il faut simplement savoir qu’il peut être un outil de jeu pour certaines personnes, un outil d’apprentissage pour d’autres et une nouvelle façon de créer et de profiter de son potentiel dans un domaine professionnel.

Je ne dirais pas non plus que nous essayons de remplacer l’imprimante 3D qui a des utilisations et des fins différentes. Cependant, les deux peuvent être utilisées ensemble. Un 3Doodler par exemple peut aider à corriger une impression 3D, mais la clé d’un 3Doodler est qu’il est si diversifié et qu’il peut être utilisé par un très large éventail de personnes.

Quels sont les différents matériaux disponibles pour le 3Doodler ? Y a-t-il un usage spécifique pour chacun d’entre eux ?

Pour les trois stylos :

– Le « 3Doodler start » pour les enfants. Celui-ci utilise un matériau très unique que nous avons développé. Nous l’avons appelé « Eco-Plastic ». Il fonctionne à basse température et est biodégradable. Il a été créé pour permettre aux enfants d’utiliser le stylo 3D dans de bonnes conditions de sécurité.

– Le « 3Doodler create » qui est pour utilisateurs qui ont plus de 14 ans et les adultes. Il s’utilise avec les matériaux ABS, PLA et un matériau appelé « Flexy » qui est comme du caoutchouc. Il y a évidemment un matériau à haute température qui convient à notre stylo.

Je dis toujours que la grande différence entre les trois est que l’ABS résout les problèmes rapidement. C’est un bon matériau à utiliser pour dessiner dans l’air. Le PLA révèle la couleur qui est vraiment brillante : de plus c’est un matériau écologique. Et le dernier est utilisé pour les objets flexibles, les vêtements, les objets qui nécessitent un mouvement.

– Et le « 3Doodler pro ». Pour celui-ci, le but est d’avoir une série professionnelle de matériaux.
Le package du stylo 3D pro peut inclure : une batterie portable 3Doodler JetPack, un adaptateur secteur, un jeu de buses contenant 6 buses différentes, un outil de déblocage et 5 packs de plastique 3Doodler contenant des brins en bois, nylon, ABS (noir), FLEXY (noir), PLA (transparent) et du métal fait de bronze et de cuivre. Ce sont les matériaux que les ingénieurs et les concepteurs utilisent le plus.

Des conseils que vous aimeriez donner aux débutants concernant l’utilisation de stylos 3D ?

« Soyez patient » au début. C’est un tout nouveau média et l’esprit doit s’adapter. Nous avons vu des enfants l’utiliser, ils se l’approprient très rapidement. Les adultes vont essayer de déplacer le stylo très rapidement. Ils doivent le déplacer lentement, observer chaque étape, voir comment le matériau sort … et puis trouver la manière de l’utiliser qui leur convient le mieux.

Beaucoup de ressources sont disponibles pour cela (vidéos, guides …). Nous avons un guide qui permet aux débutants de trouver leurs marques. Donc, pratiquez, pratiquez, pratiquez …

Une fois qu’ils trouveront leurs marques, ils apprécieront leurs créations étonnantes.

Quelles sont les perspectives de développement que vous pouvez partager avec nous ?

Nous avons déjà vendu près d’1,4 million de stylos mais nous pensons que nous sommes juste au début de ce marché. Il y a tellement de possibilités et chaque jour, nous découvrons de nouvelles choses.

Au fur et à mesure que la communauté grandit, nous nous attendons à ce que notre marché croisse également et à améliorer nos stylos afin que nos produits répondent le mieux aux besoins du marché. C’est un processus sans fin.

Votre dernier mot ?

Ce sera une année très excitante pour nous avec de nouveaux produits qui seront révélés pour les enfants et les adultes. #StayTuned

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!