Le pavillon Trabeculae est une œuvre architecturale imprimée en 3D récemment terminée. Réalisé par WASP, la structure a été rendue possible grâce à la synergie des technologies de conception, de matériaux et de fabrication.

La fabrication de l’œuvre architecturale nécessite l’utilisation de cinq imprimantes 3D, quatre DeltaWASP 4070 et une DeltaWASP 60100 qui ont fonctionné H24. Les ingénieurs ont également utilisé une extrudeuse WASP Spitfire qui permet de former des composants rigides en un minimum de temps.

Pourquoi l’impression 3D ?

Au cours du processus de développement de ce projet, les ingénieurs se sont rendu compte qu’il y avait un manque de matériaux. De plus, une chose que nous ne mentionnons pas souvent, c’est que chaque projet commence par la CAO. Ils ont donc créé ce design à partir d’un « processus computationnel qui trouve son inspiration dans la nature, en particulier dans les logiques de matérialisation des trabécules, les cellules internes qui forment la microstructure osseuse. A partir de cette étude, des algorithmes personnalisés ont été développés pour soutenir la création d’une structure cellulaire sensible à la charge avec des variations continues dans le dimensionnement, la topologie, l’orientation et la section, afin de maximiser l’efficacité des matériaux. »

Le pavillon construit est composé de 352 composants qui couvrent une surface totale de 36 mètres carrés, façonnés en plus par une extrusion de 112 kilomètres de long d’un biopolymère à haute résistance, spécialement développé avec le partenaire industriel FILOALFA® afin de donner de la consistance à la modélisation des dépôts fondus (FDM).

Une distribution efficace du matériau au cours du processus de fabrication a permis d’obtenir une structure résistante et légère avec un rapport poids/surface variable de 6 à 10 kg/m2.

Selon l’entreprise, ce serait « dix fois plus léger que les techniques de construction typiques avec des performances mécaniques comparables. »

Au-delà de ses caractéristiques techniques, le pavillon est une expression exceptionnelle d’un système tectonique qui permet de multiples logiques d’optimisation à haute résolution avec la précision d’un dixième de millimètre.

WASP a jusqu’à présent prouvé que ses technologies d’impression 3D peuvent s’adapter à une variété de projets, de l’art, du médical à la construction.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




About the author

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

Related

%d blogueurs aiment cette page :