AMT, start-up basée au Royaume-Uni qui a pour objectif de fournir des solutions de fabrication additive industrialisée, vient d’annoncer le lancement de BLASTTM, sa solution de post-traitement automatisé conçue pour l’impression 3D de polymères.

Dans le numéro d’avril de 3D ADEPT Mag, nous avons vu dans le dossier discuté par Solukon, EOS et Rosler que le post-traitement est la partie du processus de fabrication qui intimide le plus les professionnels. L’étape de post-production consiste en une série de procédés de fabrication supplémentaires tels que le traitement thermique pour obtenir les propriétés souhaitées. Cette étape représente souvent près de 30 % du coût de fabrication, d’où l’importance de bien la gérer.

Avec sa nouvelle solution, AMT se positionne dans ce nouveau segment. Selon la société, BLASTTM est un procédé physico-chimique d’amélioration des performances et de l’esthétique qui peut lisser une grande variété de polymères thermoplastiques. C’est un procédé qui peut lisser les surfaces et les cavités internes complexes des pièces imprimées 3D en polymère.

Le procédé permet d’obtenir des résultats reproductibles sans dégradation des propriétés mécaniques des pièces. Des essais approfondis n’ont démontré aucune perte de résistance à la traction maximale (résistance à la traction) des pièces avec une augmentation de l’allongement à la rupture (EAB). L’augmentation de l’agrile du frêne est due à la réduction des sites d’initiation des fissures sur la surface du polymère en raison de l’élimination de la porosité de surface.

PostPro3DColor® et PostPro3DMini®.

En plus de BLASTTM, l’entreprise ajoute également deux nouveaux produits à la gamme PostPro3D® : PostPro3DColor® et PostPro3DMini®.

Le premier équipement de post-traitement permet de colorer des pièces imprimées en 3D en une seule étape sans utiliser d’eau et sans flux de déchets jetables.

Quant au PostPro3DMini®, il est conçu pour les petites séries, les programmes STEM et les studios de design.

Joseph Crabtree, CEO d’AMT, déclare : « Notre procédé BLASTTM scelle la surface des pièces en cours d’usinage en éliminant la porosité et en les protégeant ainsi contre la pénétration de liquide ou de gaz. Nos systèmes PostPro3D® rendent le coût et la vitesse de finition de surface des pièces compétitifs pour la production de gros volumes et ont été entièrement testés sur des produits dans un large éventail de secteurs industriels tels que l’automobile, l’aérospatiale, les sports et les chaussures. De plus, les pièces traitées dans les machines PostPro3D® ne présentent pas d’effet cytotoxique selon les normes ISO 10993-5, ISO 10993-1 et ISO 10993-12, ce qui signifie qu’elles peuvent être certifiées pour usage médical. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept