Une jeune entreprise basée en Australie s’entoure d’acteurs majeurs de l’industrie pour faire avancer les industries de l’ingénierie, des mines, du pétrole et du gaz. La société a formé une coentreprise avec WorleyParsons Services, une société basée à Sydney, afin de fournir des services de FA métalliques à ces industries.

Baptisée AdditiveNow, la nouvelle joint-venture accompagnera les clients dans leurs plans de fabrication additive et réalisera des études d’optimisation pour améliorer l’efficacité, l’opérabilité et la capacité de fabrication.

Pièces métalliques  imprimées en 3D – image via Aurora Labs

Cet intérêt pour l’industrie minière n’a pas commencé aujourd’hui. En septembre, Aurora a signé un partenariat avec Fortescue qui inclut un programme de partenariat industriel et la possibilité pour Aurora d’exploiter sa technologie de fabrication rapide (RMT) dans l’industrie minière. Toutefois, dans le cadre de cet accord avec WorleyParsons, les processus DMLS et DMLM seront également exploités.

Pour le directeur général d’Aurora Labs, David Budge : « La finalisation de cette coentreprise est une étape importante pour Aurora Labs et pour l’industrie de l’impression 3D dans son ensemble (…) Nous avons hâte d’aider notre nouveau réseau élargi de clients à trouver des avantages commerciaux grâce à des solutions d’impression 3D, particulièrement dans les secteurs miniers, pétroliers et gaziers et les grandes infrastructures ».

Enfin, la société a expliqué que la coentreprise dépendra en partie de sa société, notamment en ce qui concerne le développement et la production de produits en titane et en métal AM.

« Nous avons déjà identifié et entamé des discussions avec des clients spécifiques pour des opportunités d’efficacité afin de réduire leur investissement en pièces détachées et en stocks, en remplaçant potentiellement certains aspects de la chaîne d’approvisionnement traditionnelle par la technologie d’impression métallique 3D. Cela a le potentiel de réduire les coûts de détention des stocks, les frais de transport et les délais de fabrication », conclut David.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com