La technologie d’impression liquide rapide du MIT imprimerait des sacs et des abat-jour en 3D en quelques minutes

Dans le cadre de la semaine annuelle de l’art à Miami, les chercheurs du MIT ont démontré leur technique d’impression 3D liquide rapide en produisant des sacs et des abat-jour en peu de temps.

C’était la première fois que la technologie d’impression 3D liquide rapide était présentée en public. Cependant, cette fois, le MIT a collaboré avec le designer suisse Christophe Guberan et la galerie Patrick Parrish pour réaliser cette démonstration.

Rappelez-vous, en mai, MIT et Steelcase dévoilaient cette nouvelle technique d’impression 3D. Techniquement parlant, le processus est réalisé dans un gel – ce qui permet essentiellement à un concepteur de produits de dessiner dans un espace 3D sans aucune limite de gravité. Comme il n’y a pas de matériau de support, de structure ou de stratification traditionnels, le processus d’impression est beaucoup plus rapide et peut être aussi large que le matériau contenant le gel.



Ainsi, au Design Miami (qui s’est tenu du 6 au 10 décembre), l’équipe a imprimé en 3D des sacs fourre-tout en maille et des abat-jour flexibles que les visiteurs pouvaient acheter sur place.



«L’espace [servait] d’installation de fabrication dans laquelle un robot imprime instantanément des sacs fourre-tout et des objets d’art à l’intérieur d’un réservoir de gel translucide», a ajouté l’équipe du MIT.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!



Kety S.

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.