L’escalade, 14e discipline sportive à tirer parti de la fabrication additive

Comme nous suivons de près les progrès des technologies de fabrication additive dans l’industrie du sport, nous accordons une attention particulière aux sports qui sont officiellement reconnus. Pour rappel, parmi les sports reconnus existants avec des fédérations nationales et internationales, la FA a déjà joué un rôle clé pour 13 disciplines sportives.

Les dernières chaussures d’escalade personnalisables font de l’escalade la 14e discipline sportive à utiliser la fabrication additive. Et oui, aussi surprenant que cela semble, l’escalade est désormais une discipline sportive reconnue qui a même fait ses débuts cette année aux Jeux olympiques de Tokyo.

En dehors de mes impressions personnelles sur cette discipline, je sais que l’utilisation de la FA dans la fabrication de chaussons d’escalade dédiés n’est pas vraiment surprenante, étant donné les capacités de cette technologie dans l’industrie de la chaussure.

En ce qui concerne l’escalade, les chaussons d’escalade sont essentiels, quel que soit le type de grimpeur que vous êtes. En fait, de nombreux grimpeurs possèdent plusieurs paires de chaussures pour des disciplines spécifiques, telles que l’escalade de bloc, l’escalade multi-pitch et l’escalade sportive.

Dans ce domaine spécifique, une équipe de designers travaille d’arrache-pied depuis 2020 pour créer Athos, les premières chaussures d’escalade imprimées en 3D. « Si vous avez déjà fait de l’escalade, vous savez que les chaussons d’escalade sont vraiment inconfortables. Ils doivent être vraiment serrés aux pieds pour avoir une bonne performance. Presque tous les grimpeurs utilisent 2, 3, voire 4 tailles en moins pour leurs chaussons d’escalade, ce qui fait très mal« , ont-ils partagé. En tenant compte de ces considérations, ils ambitionnent « d’améliorer le secteur de l’escalade en réduisant les blessures causées par les chaussons d’escalade actuels, – donc en concevant un produit unique pour chaque utilisateur« .

Pour ce faire, ils commencent par scanner en 3D les pieds de l’utilisateur, personnalisent le prototype, fabriquent la chaussure – dans ce cas précis, ils impriment en 3D le corps du chausson avant d’y fixer séparément les élastiques et les sangles – et assurent ensuite la livraison. Ce qui rend ces chaussures performantes, c’est le matériau TPU, un thermoplastique flexible et élastique qui est traité par la technologie Multi-Jet fusion.

Jusqu’à présent, le projet a reçu une réponse positive du public et plusieurs prix. L’équipe d’Athos travaille actuellement avec IAM3DHUB de Barcelone afin de valider et d’industrialiser leur produit. 2022 verra, espérons-le, les premières validations par des grimpeurs professionnels, les premières ventes et un investissement SEED.

Pour rappel, dans le numéro mai/juin 2021 de 3D ADEPT Mag, la rubrique “applications” (PP 45-50) traite des applications sportives rendues possibles par les technologies de FA. 

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !