Mis à jour le 08 mai

Nous avons déjà écrit sur plusieurs initiatives de Stratasys. Le fabricant d’imprimantes 3D est l’une des rares entreprises de la FA à enregistrer les ventes les plus importantes d’imprimantes 3D pour combattre le Covid-19.  Il fournit aussi bien des services d’impression 3D gratuits qu’un soutien commercial pour aider à aplatir la courbe.

À la suite du récent challenge CoVent-19 lancé par le spécialiste industriel du FDM, plus de 200 modèles de ventilateurs ont été soumis pour un ventilateur à déploiement rapide et à viabilité minimale.

Pour le dernier tour, sept équipes ont été sélectionnées pour participer et construiront des prototypes fonctionnels qui seront testés par une équipe de juges dirigée par une douzaine de médecins anesthésistes résidents du Massachusetts General Hospital.

Les soumissions de la phase 1 comprenaient des équipes de 43 pays différents, dont l’Algérie, le Bangladesh, le Canada, l’Égypte, l’Espagne, les États-Unis, la Grèce, l’Inde, la Malaisie, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni et Singapour. Les équipes finalistes sont :

  • SmithVent, une équipe d’anciens élèves ingénieurs et d’amis du Smith College (Northampton, Mass.).
  • CoreVent, présenté par Ross Hunter d’Armadilla Ltd. (Édimbourg, Écosse)
  • Le ventilateur pneumatique InVent, présenté par fuseproject, une entreprise de conception et d’innovation (San Francisco), Cionic, une entreprise de technologie de dispositifs médicaux (San Francisco), et une équipe d’ingénieurs mécaniques d’Accenture (Seattle).
  • RespiraWorks, une équipe mondiale composée de dizaines d’ingénieurs, de travailleurs de la santé et d’autres professionnels, qui se concentre sur les pays en développement et les communautés à faibles ressources.
  • OP Vent, présenté par une équipe de Nvidia (Santa Clara, Californie), Waymo (Mountain View, Californie), l’université de Stanford (Palo Alto, Californie) et le système de soins de santé de VA Palo Alto.
  • Lung Evolve, soumis par une équipe d’ingénieurs de l’Universidad Nacional (Bogotá, Colombie) et de l’Universidad Pontificia Bolivariana (Medellín, Colombie).
  • Baxter Ventilator, soumis par une équipe d’éducateurs, d’étudiants et d’anciens élèves de la Baxter Academy for Technology and Science (Portland, Maine).  
Le ventilateur RespiraWorks a été conçu par une équipe globale et peut être assemblé localement.

En plus d’héberger le challenge sur son site GrabCAD, Stratasys a mis à disposition une équipe de trois ingénieurs d’application pour travailler avec les sept équipes finalistes afin de les aider à construire des prototypes fonctionnels en utilisant les imprimantes 3D Stratasys si nécessaire. Les prototypes seront évalués à l’aide d’un banc d’essai afin de déterminer quelle conception offre la meilleure combinaison de performances en termes de sécurité, de fiabilité, de facilité de fabrication, de prix et de simplicité. 

L’objectif est de déclarer un gagnant d’ici le début du mois de juin, les résidents du CoVent-19 Challenge travaillant alors avec l’équipe gagnante pour le mettre sur le marché, y compris pour obtenir l’approbation de la FDA pour le dispositif.

Parmi les autres sponsors du CoVent-19 Challenge figurent Ximedica, Valispace, HackFund et Yelling Mule.

Mis à jour le 30 mars

COVID-19 : La coalition de Stratasys va soutenir gratuitement plus de 150 organisations avec du matériel imprimé en 3D

La semaine dernière, dans un effort pour faire face à la pandémie COVID-19, Stratasys a fixé un objectif initial de produire 5 000 écrans faciaux sans frais pour les bénéficiaires, grâce à ses propres ressources et à celles de ses partenaires. Ce soutien inclue à la fois une visière imprimée en 3D et un écran en plastique transparent qui couvre tout le visage.

Un premier hôpital a reçu son équipement le 25 mars. Le fabricant a réuni une coalition d’entreprises et d’universités pour répondre aux besoins actuels de l’industrie des soins de santé. Le fabricant a reçu actuellement une demande de plus de 350 000 boucliers de la part d’hôpitaux et d’organisations.

La coalition devrait être en mesure de produire plus de 11 000 écrans cette semaine, et 16 000 ou plus la semaine prochaine.

Tout atelier d’impression 3D qui souhaite aider à imprimer au moins 100 visières peut remplir un formulaire en ligne pour être invité à se joindre à l’effort. Pour les États-Unis, Stratasys utilise son logiciel de gestion des commandes GrabCAD Shop pour attribuer les commandes des systèmes de santé à chaque membre de la coalition. En Europe, l’entreprise sert de plaque tournante pour mettre en relation les bureaux de service avec les personnes qui demandent de l’aide, et a répondu à des offres et des demandes dans la plupart des grands pays. L’entreprise a également mis en ligne les instructions d’impression et de montage des écrans faciaux complets pour que chacun puisse les fabriquer lui-même.

Publié le 23 mars

COVID-19 : l’objectif initial de Stratasys est de de produire gratuitement 5 000 masques imprimés en 3D d’ici vendredi 27 mars

Un hôpital américain a indiqué à Stratasys qu’il utilisait 1 530 écrans jetables chaque semaine, même sans le besoin créé par COVID-19. Il ne reste plus que six jours de stock, et la pandémie continue de s’intensifier.

Grâce à son logiciel GrabCAD, à Stratasys Direct Manufacturing et à son réseau de partenaires qui ont fait don de capacités d’impression dans toutes les régions, le spécialiste des technologies FDM & Polyjet pourra produire 5000 masques imprimés 3D (ou écrans faciaux) d’ici vendredi 27 mars. 

Dans le même ordre d’idées, le spécialiste en technologie médicale Medtronic et le Dunwoody College of Technology de Minneapolis apporteront leur soutien en matériaux dans la production du masque-bouclier en plastique.

Toutefois, pour l’instant, les activités de l’entreprise en lien avec cette crise sont dédiées à la région américaine.   

« Nous sommes très honorés de pouvoir apporter notre aide. Nous considérons la fabrication additive comme un élément essentiel de la réponse à l’épidémie mondiale de COVID-19 », a déclaré Yoav Zeif, PDG de Stratasys. « Les atouts de l’impression 3D – être partout, imprimer pratiquement n’importe quoi, s’adapter à la volée – en font une capacité à aider à remédier aux pénuries de pièces liées aux boucliers, aux masques et aux ventilateurs, entre autres choses. Notre personnel et nos partenaires sont prêts à travailler 24 heures sur 24 pour répondre aux besoins d’imprimantes 3D, de matériaux, y compris de matériaux biocompatibles, et de pièces imprimées en 3D ».

Pour traiter facilement les demandes des hôpitaux ou des organisations, le fabricant a créé une page web où les hôpitaux peuvent demander des produits imprimés en 3D pour aider à résoudre la crise, les organisations offrir une capacité d’impression en 3D ou demander des imprimantes 3D ou du matériel à des fins médicales ou de sécurité. À cet égard, des instructions supplémentaires concernant l’assemblage de ce masque seront publiées aujourd’hui sur cette page web.

Enfin et surtout, une initiative menée par les résidents en anesthésie du Massachusetts General Hospital, appelée le CoVent-19 Challenge, prévoit de demander aux ingénieurs et aux concepteurs d’aider à développer un nouveau ventilateur à déploiement rapide et d’autres solutions innovantes pour faire face à la pénurie de ventilateurs. Stratasys prévoit de soutenir ce défi et de le promouvoir via sa communauté GrabCAD de plus de 7 millions de concepteurs professionnels, d’ingénieurs, de fabricants et d’étudiants.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !