Evonik développe de nouveaux matériaux d’impression 3D à empreinte carbone réduite

INFINAM® PEEK – Ready-to-use industrial filament for Material Extrusion

Avec une approche holistique basée sur quatre pierres angulaires – l’empreinte carbone, l’économie de ressources fossiles, le taux de réutilisation et le recyclage -, la société de chimie de spécialité Evonik a annoncé la sortie de nouveaux matériaux d’impression 3D dans son portefeuille INFINAM®.

L’entreprise est consciente du rôle clé qu’elle doit jouer en tant que producteur de matériaux et prend des mesures qui peuvent l’aider à produire de meilleurs matériaux tout en protégeant l’environnement. Le défi est encore plus difficile à relever pour un producteur de matériaux étant donné la nature de son activité. C’est pourquoi la durabilité est recherchée de diverses manières, dans le cadre du domaine de croissance de l’innovation en matière de fabrication additive du groupe. Nous nous souvenons des paroles de Sylvia Monsheimer à ce sujet :

« D’une part, nous améliorons constamment nos propres processus de production pour les rendre aussi efficaces et sûrs que possible. D’autre part, nous mettons notre force d’innovation au service du développement, par exemple, de nouveaux matériaux en poudre pour augmenter leur taux de réutilisation au cours d’un processus d’impression 3D. En fait, certaines de nos poudres INFINAM® PA12 peuvent déjà être réutilisées en ne remplaçant que la poudre nécessaire pour les pièces du travail précédent »

L’introduction d’un nouveau grade de poudres PA12 avec des émissions de CO2 considérablement réduites est la première mesure tangible et annoncée publiquement qu’Evonik prend pour joindre l’acte à la parole.

Ces matériaux haute performance prêts à l’emploi remplaceront les anciens matériaux INFINAM® polyamide 12 pour toutes les technologies 3D courantes à base de poudre telles que SLS, HSS ou MJF, indique la société.

Produites à partir d’énergies renouvelables dans le parc chimique de Marl, les nouvelles poudres durables INFINAM® PA12 sont accompagnées d’une certification accordée par TÜV Rheinland, qui a réalisé des analyses de cycle de vie attestant d’une amélioration de près de 50 % de l’empreinte carbone de l’entreprise.

Dans l’évaluation globale du cycle de vie, la comparaison du nouveau grade de matériau durable est positive, même par rapport aux polyamides à base d’huile de ricin de la gamme Terra d’Evonik.

« Outre des facteurs tels que l’efficacité de la production ou la réutilisation des matériaux, notre approche de la durabilité comprend les évaluations du cycle de vie total de nos matériaux et leur amélioration constante », déclare le Dr Dominic Störkle, responsable du domaine de croissance de l’innovation en matière de fabrication additive chez Evonik. « En utilisant de l’énergie verte et des matières premières renouvelables ou recyclées pour la production, nous sommes en mesure d’améliorer considérablement l’écobilan global de nos matériaux. Et nous travaillons sur les possibilités de fin de vie de nos polymères. »

C’est peut-être la première action concrète d’Evonik, mais ce n’est certainement pas la dernière. À l’avenir, nous pouvons nous attendre à ce que le producteur développe une ligne de produits INFINAM® eCO.  « eCO » représente l’objectif de la société d’éviter le dioxyde de carbone – gaz à effet de serre – , en utilisant des matières premières renouvelables ou circulaires via l’approche du bilan massique. Cette méthode permet de réduire immédiatement le CO2 dans les usines existantes sans modifier la qualité des produits.

Le lancement sur le marché d’INFINAM® eCO est prévu pour 2023, peut-on lire dans un communiqué de presse.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com