Il a été dévoilé il y a plus de six mois et aujourd’hui, nous verrons comment il fonctionne. Cela ressemble vraiment à un film de Noël digne de la communauté de l’impression 3D. Frank Götzke, responsable des nouvelles technologies chez Bugatti, est considéré comme le personnage principal qui accomplira une mission unique : permettre l’essai du premier étrier de frein en titane imprimé 3D au monde.

La Bugatti Chiron intègre un moteur quad-turbo 16 cylindres de 8 litres développant 1 500 chevaux et permettant à la voiture d’atteindre une vitesse de 261 mph. L’équipe Bugatti a porté l’étrier en titane imprimé 3D de 6,4 livres à plus de 250 mph et a effectué plusieurs arrêts pendant le test. Cette vitesse permet de produire une température de plus de 1800°F qui a mis le disque en feu. Sans plus attendre, regardez la vidéo du test :

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com 




About the author

Related

%d blogueurs aiment cette page :