Mimaki lance une nouvelle imprimante 3D FDM de bureau, « co-brandée » avec Sindoh

L’imprimante Mimaki 3DFF-222 est la deuxième imprimante 3D de Mimaki après la Mimaki 3DUJ-553 grand format. Co-brandée avec Sindoh, un fabricant sud-coréen d’imprimantes 3D, la solution FFF (Fused Fabrication Filament) vise à réaliser des applications bien connues telles que les gabarits, la signalisation tridimensionnelle en combinaison avec la gamme Mimaki d’imprimantes UV à plat LED.

Les spécifications révélées par la société ont montré la capacité d’imprimer des pièces jusqu’à 210mm x 200mm x 195mm (L x P x H) et d’assurer la surveillance à distance de chaque tâche d’impression grâce à une application Mimaki. Fabriquée avec l’expertise de l’entreprise dans le domaine des arts graphiques, cette solution offre également de nombreux avantages pour les imprimeurs d’enseignes et de présentoirs.

« Les imprimeurs d’enseignes et de présentoirs peuvent également bénéficier d’économies de temps et d’argent grâce à une fabrication interne efficace d’enseignes intérieures colorées et de lettres à canaux, qui sont imprimées en 3D avant d’être décorées à l’aide des imprimantes UV Mimaki en mode LD, permettant une impression de haute qualité sur des objets tridimensionnels », explique Bert Benckhuysen Senior Product Manager chez Mimaki Europe.

D’autres caractéristiques montrent que l’imprimante 3D peut traiter des filaments PLA (acide polylactique – plastiques écologiques à base d’amidon de maïs et de fécule de pomme de terre). Elle intègre une alimentation automatique des filaments et une découpe automatique des filaments, ainsi qu’un lit métallique flexible qui facilite le retrait du modèle imprimé 3D.

De plus, il semble que le fabricant ait pris en compte les problèmes actuels liés à la libération de particules nocives par les imprimantes 3D de bureau.  L’imprimante 3DFF-222 est équipée d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) qui empêche le rejet d’air vicié.

Images via Mimaki

« Flexibilité et facilité d’utilisation sont les principales caractéristiques de la nouvelle imprimante 3D de bureau. Il a été développé pour que vous puissiez l’avoir dans votre bureau sans interruption », déclare Bert Benckhuysen. « L’imprimante 3D complète également nos imprimantes d’enseignes et de présentoirs de façon transparente. Le 3DFF-222 est capable de produire à peu de frais des gabarits d’impression personnalisés, qui peuvent être utilisés pour stabiliser la qualité d’impression lors de l’impression sur des imprimantes UV à plat à LED de notre série UJF. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept