Les entreprises de la FA, engagées dans le développement de l’impression 3D polymère

Image via Evonik

Cette année a été considérée comme l’année des polymères sur le marché de la fabrication additive. Compte tenu des différents centres qui ont été ouverts pour favoriser le développement de ces matériaux et des solutions actuelles mises au point par les entreprises, nous verrons certainement d’autres avantages de ces matériaux dans diverses applications au cours des prochains mois.

En attendant, voici les derniers développements d’Evonik et de 3D Systems :

Dans le cadre de sa série polyamide 6, le spécialiste de la chimie a développé une nouvelle poudre de polymère pour des applications dans environnements de température élevés.

La nouvelle poudre de polyamide d’Evonik offre une grande résistance mécanique ainsi qu’une bonne résistance chimique et thermique aux pièces. Sa température de déflexion thermique (HDT B) est d’environ 195°C. De plus, le matériau en poudre se distingue par sa faible absorption d’eau – inférieure à 3 % -, ce qui a un effet positif sur la facilité de mise en œuvre dans le processus d’impression 3D et la stabilité dimensionnelle des composants imprimés 3D.

Cependant, il ne faut pas confondre ce matériau avec le dernier matériau polymère de l’entreprise, la poudre PEBA, qui intègre une bonne flexibilité et durabilité sur une large gamme de températures allant de -40°C à 90°C.

« De nouveaux matériaux prêts à l’emploi, adaptés de manière optimale à chaque imprimante et élargissant le champ d’application à des températures plus élevées, permettent à l’industrie de l’impression 3D de franchir une nouvelle étape vers la production en série », déclare Mark Zhao, fondateur et CEO de TPM 3D Chinese Technology Company for Selective Laser Sintering (SLS). « Nous constatons une forte demande pour des solutions 3D dans le domaine des hautes températures – par exemple dans l’industrie automobile et électronique. C’est pourquoi nous avons eu le plaisir de lancer ce nouveau matériau stable en température avec Evonik. »

Le matériau FabPro Elastic BLK de 3D Systems

Image via 3D Systems

De son côté, 3D Systems mise sur les élastomères pour assurer la vérification de la conception et le prototypage des pièces en caoutchouc.

Le fabricant de plusieurs imprimantes 3D dont la DMP Factory et la Figure 4 Standalone fournit au marché le matériau FabPro Elastic BLK, qui peut être traité sur son imprimante 3D FabPro 1000.

Ce matériau fait maintenant partie d’une famille de plusieurs autres polymères qui vont des plastiques techniques résistants aux élastomères, en passant par les matériaux élastomères, coulables et dentaires, et qui peuvent être traités sur cette même imprimante, FabPro 1000.

3D Systems affirme que l’imprimante 3D offre une vitesse jusqu’à 3X plus rapide que les systèmes concurrents ainsi qu’une sortie de haute qualité. Il fonctionne avec le logiciel 3D Sprint et apporte de nouveaux niveaux d’accessibilité à l’impression 3D industrielle.

Les joints d’étanchéité, joints, poignées et surmoulages sont quelques exemples d’applications qui peuvent être réalisées avec ce matériau et (bien entendu) l’imprimante FabPro 1000.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! Image de Une: 3D Systems

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Kety S.

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.