Le chef gourmet André Kneubühler a recours à l’impression 3D SLS pour la présentation de ses plats sophistiqués.

L’impression 3D FDM est souvent la technologie la plus utilisée en matière de décoration dans la haute cuisine. Lors du “Golden Chef“, le plus important concours de cuisine suisse, le chef gourmet André Kneubühler, qui travaille actuellement comme sous-chef pour Tanja Grandits, le meilleur chef de Suisse, a fait confiance à l’impression 3D SLS pour la présentation de ses plats sophistiqués.

Pour la finale, Kneubühler a proposé une forme de présentation très spéciale en plus de ses plats élaborés de poisson et de viande. Suivant le thème donné de la “suissitude” (Swissness), il a créé, avec l’aide de sa sœur qui travaille dans le secteur de l’impression 3D, une assiette de présentation avec divers éléments de décoration typiquement suisses. En raison de leur complexité, les modèles personnalisés ont été fabriqués à l’aide de technologies additives. “J’ai décidé d’utiliser des pièces imprimées en 3D car c’est le [moyen] idéal pour être créatif et créer toutes sortes de formes“, explique le chef.

Dans cette veine, la chaîne de montagnes, divers vases et assiettes Edelweiss, ainsi qu’un modèle à l’échelle 1:1 du Cervin ont été produits à l’aide de la technologie SLS (Selective Laser Sintering) de Sintratec – le système Sintratec S2 précisément ainsi que du matériau nylon PA12 pour sa stabilité.

Ensuite, Kneubühler et son équipe ont ingénieusement combiné les pièces 3D peintes en blanc avec des aimants afin de pouvoir fixer dessus de petites plaques en or contenant la nourriture.

Bien que l’utilisation des technologies additives dans l’industrie culinaire n’ait rien de nouveau, la perception de l’impression 3D par l’expert a radicalement changé suite à la collaboration avec Sintratec.

Avec vous, les pièces étaient presque parfaites, et j’ai rarement vu cela avec l’impression 3D”, souligne-t-il. Le chef gastronomique voit également un certain potentiel pour cette industrie à l’avenir : “La technologie Sintratec a définitivement sa place dans la gastronomie étoilée – elle offre une grande liberté de création et convient particulièrement bien aux arrangements spéciaux de service“, déclare-t-il. “Nous nous réjouissons déjà du prochain tête-à-tête entre la haute technologie et la haute cuisine !“.

L’expert culinaire a convaincu le jury du concours de cette année non seulement avec ses capacités culinaires mais aussi avec cette présentation sophistiquée : Il est élu troisième meilleur chef de Suisse, juste derrière le gagnant Paul Cabayé et la finaliste Stéphanie Zosso.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com