Architecte et designer de formation, l’ukrainienne Dinara Kasko est passionnée par la pâtisserie. Après 8 ans dans le métier où elle a fait ses études, son hobby pour la cuisine, pour trouver et créer de belles formes pour les pâtisseries devient une véritable passion, et un job à temps plein aujourd’hui.

C’est dans cette recherche du rendu parfait pour ses gâteaux qu’elle découvre l’impression 3D et les avantages de cette technologie pour son métier.

Découvrons aujourd’hui comment tout a commencé.

Comment êtes-vous arrivée à utiliser l’impression 3D ?

Je me suis intéressée à l’impression 3D en tant que nouvelle technologie contemporaine. J’aime vraiment cuisiner alors j’essaie de combiner cette passion avec les nouvelles technologies.

J’imprime de nouveaux moules … Quand je veux faire de nouveaux gâteaux, je pense à de nouvelles formes. J’ai beaucoup d’idées, donc une fois que je fais le modèle 3D, je l’imprime en silicone … C’est assez facile. Les gens peuvent donc utiliser le moule en silicone et leur gâteau aura la forme de ce moule.

Quelle est la grande différence entre ce que vous faîtes aujourd’hui et votre métier d’architecte ?

J’ai travaillé comme architecte pendant 8 ans. Dans mon ancien boulot, je travaillais essentiellement sur les photos, et leurs retouches. La partie la plus difficile pour moi était que je ne pouvais pas toucher les résultats de ce que je faisais sur l’ordinateur.

C’est aussi la grande différence avec la cuisine. J’ai commencé à cuisiner il y a 5 ans. Le processus est très intéressant pour moi car je peux toucher les résultats de ce que je fais. C’est important pour moi de toucher de mes mains ce sur quoi je travaille.

J’ai donc assisté à différents cours de cuisine. J’ai commencé à faire de la pâtisserie, des recettes simples…Et il y a deux ans, j’ai essayé de faire mon premier moule. Après mon premier moule, j’ai réalisé que je pouvais tout faire.

Aviez-vous déjà utilisé l’impression 3D en tant qu’architecte ?

Non, j’ai découvert cette technologie dans le monde de la cuisine. Pour mon premier moule, j’ai pris des renseignements auprès d’amis et d’entreprises spécialisées dans le domaine. Le premier moule a été fabriqué à partir du matériau plastique.  J’ai découvert que lorsque vous avez besoin d’une machine pour un usage spécifique, certains fabricants peuvent la construire et assembler les pièces pour que vous receviez une machine qui répond le mieux à vos besoins. Nous avons également commandé d’autres moules … et depuis que j’ai acheté ma propre imprimante 3D, j’ai réalisé que je pouvais imprimer tout ce que je voulais.

Et vous avez rencontré des difficultés ?

Bien sûr, j’ai eu quelques problèmes avec des recettes, avec le moule, avec mon imprimante 3D … c’est tout un processus de travail…mais j’ai trouvé mon monde, mon passe-temps, tout ce que je fais maintenant (l’impression 3D, élément important dans ce processus de création) …donc ça fait partie du lot. 

Pour parler de création, pour faire un bon moule en silicone, je dois d’abord faire une certaine structure. Nous devons assembler ces circonscriptions … il y a quelques paramètres techniques que nous devons respecter. Nous ne pouvons pas imprimer par exemple, un moule de plus de 18cm de longueur (nous avons une plaque de 21×21 cm).Parfois, quelques problèmes techniques peuvent survenir avec l’imprimante 3D, il peut s’agir du manque de filaments que je n’ai pas réalisé à temps ou juste d’un problème technique, lorsque l’imprimante cesse de fonctionner plus tôt.

Vos créations sont également destinées à des expositions ?

Non, j’ai fait des moules en silicone avec un nouveau matériau plastique et je veux les tester avec de nouvelles recettes.J’essaie simplement de nouvelles recettes avec des moules différents.

Quelle est votre cible principale ?

Différentes personnes peuvent acheter mes moules, que ce soit des chefs-pâtissiers, des boulangeries, mes fans (quand ils veulent avoir un autographe) … tout le monde …

Que pensez-vous de l’application de l’impression 3D dans l’industrie alimentaire ?

Ce n’est pas toujours très beau mais … c’est intéressant en ce qui concerne les résultats qu’on peut obtenir … Les gens peuvent l’utiliser pour différentes raisons.  Il est possible de donner facilement vie aux idées quand on n’a pas un gros budget pour investir dans les matériaux ou les nouvelles technologies. C’est la beauté de la technologie.

Que pouvez-vous dire sur vos perspectives de développement ?

Pour l’instant, nous faisons une pause sur la vente des moules. Nous allons lancer notre nouvelle marque dès février prochain. Nous aurons un nouvel emballage, de nouvelles recettes, de nouveaux moules … Et nous prenons les commandes de partout dans le monde.

Je vais préparer des vidéos et des photos pour de nouveaux gâteaux avec de nouvelles formes de moules.

Un dernier mot ?

Le temps passe vite quand vous faites ce que vous aimez, le travail ne semble pas être une tâche si grande et décourageante et vous obtenez toujours de bons résultats.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux!




Guest Post est une série d'interviews rédigées par l'équipe de 3D ADEPT Media. Chaque entretien aborde un sujet spécifique de l'industrie tout en mettant l'accent sur le secteur d'activité dans lequel l’entreprise opère.