Le mois dernier, 3D Systems et GF Machining Solutions ont annoncé un partenariat pour résoudre les problèmes posés par les procédés de fabrication additifs et soustractifs. Les deux sociétés ont dévoilé à IMTS 2018, DMP Factory 500, une solution personnalisable qui pourrait transformer la fabrication des métaux.

The modular design of the DMP Factory 500 allows manufacturers to create a custom solution for their production workflow to maximize their investment, while the integrated automation minimizes manual processes to reduce total cost of operation. (3D Systems)

DMP Factory 500

La solution DMP Factory 500 est conçue pour révolutionner la fabrication des pièces métalliques grâce à des flux de travail simplifiés afin de construire des pièces métalliques sans soudure de qualité supérieure jusqu’à 500 mm x 500 mm x 500 mm avec un coût total d’exploitation réduit.

La solution intègre cinq modules spécifiques : Module d’imprimante (PTM), Module d’impression amovible (RPM), Module de gestion des poudres (PMM), Module de transport (TRM) et Module de stationnement (PAM).

Selon les entreprises, la machine peut fonctionner avec tous les types de modules d’impression 3D métallique et de gestion des poudres pour maximiser le temps de fonctionnement, le rendement et la valeur opérationnelle.

La possibilité pour un fabricant de créer une solution personnalisée – correspondant au nombre et au type de modules requis pour son flux de production – permet de maximiser son investissement, tandis que l’automatisation intégrée minimise les processus manuels pour réduire le coût total de fonctionnement.

De plus, le système DMP Factory 500 comprend une connectivité de données transparente avec tous les principaux systèmes ERP pour faciliter l’optimisation de la chaîne logistique.

La contribution de chaque société

Le système de référencement 3R et le système de serrage de GF Machining Solutions ont été intégrés dans le DMP Factory 500. En effet, le serrage du point zéro permet un positionnement optimal de la plaque de construction, facilitant une transition rapide entre l’imprimante 3D et les étapes de post-traitement. Cette caractéristique permet de gagner du temps et offre une flexibilité accrue en faisant passer rapidement la plaque de construction du processus additif et en l’envoyant en aval pour le post-traitement, ce qui permet d’économiser beaucoup de temps et d’argent.

Quant à 3D Systems, le fabricant a intégré 3DXpert™ pour gérer le flux d’impression 3D de la conception à la fabrication.

« En combinant les réseaux de vente et de support de 3D Systems et de GF Machining Solutions, les clients de DMP Factory 500 auront accès à un réseau de distribution opérant dans plus de 50 pays. En plus du support technique local, les clients auront accès à des experts en applications de fabrication des métaux dans les Centres d’Innovation Clients (CIC) de Louvain, en Belgique, Denver, Colorado et Stabio, en Suisse. Les clients pourront collaborer avec les ingénieurs d’application de ces sites pour optimiser leur système DMP Factory 500 afin de répondre à leurs besoins commerciaux uniques. »

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.