Diagnostiquer et traiter rapidement les AVC en salle d’op avec la 3D

Le projet européen NEXIS (Next Generation X-ray Imaging System) vise à développer un nouveau détecteur spectral qui améliorerait la qualité d’image et les fonctionnalités pour le diagnostic rapide d’AVC directement en salle d’intervention.

Image: Nexis

A ce jour, le projet réunit des spécialistes de différents secteurs : R & D en photonique, intégrateur de systèmes médicaux, propriétaire d’applications, chaîne d’approvisionnement des composants et fabricant d’équipements.

Les acteurs de l’industrie ont ici la possibilité à travers ce projet de proposer une solution de fabrication européenne de mode d’imagerie par rayons X qui leur permettra de respecter compétitif sur le paysage international.

Parmi les technologies 3D convoquées dans le cadre de ce projet, on note la présence de l’impression 3D céramique.

L’intégration de l’impression 3D céramique

3DCeram-Sinto réalisera dans le cadre de ce projet une pièce du détecteur de cet appareil capable de diagnostiquer et traiter plus rapidement les AVC en salle d’opération.

La technologie d’impression 3D céramique développée par cet acteur du secteur biomédical va permettre la fabrication de scintillateurs par impression 3D. Ces pièces du détecteur seront fabriquées via l’imprimante industrielle CERAMAKER® 900, à Limoges.

Dans cette optique d’améliorer les soins de santé aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque, Carmat et AddUp travaillent sur le développement d’un cœur artificiel construit par fabrication additive, une solution qui réduirait certainement le nombre de malades qui souffrent de problèmes liés au cœur.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com