Des étudiants de l’université de Sheffield construisent et testent un moteur de fusée à liquide en métal imprimé en 3D

Ce moteur serait le premier à être imprimé en 3D par des étudiants au Royaume-Uni et le moteur de fusée liquide le plus puissant construit par des étudiants.

Une équipe d’étudiants en ingénierie et en sciences de Sheffield a fabriqué de manière additive le moteur « SunFire« , qui utilise à la fois du carburant et un oxydant plutôt que de respirer de l’oxygène comme un moteur à réaction.

Ce moteur-fusée liquide est décrit comme le moteur le plus puissant de ce type construit par des étudiants. Il serait également le premier à être refroidi par régénération – un moteur qui utilise le carburant pour refroidir la chambre de combustion avant qu’il ne soit brûlé, ce qui augmente l’efficacité du moteur et permet d’économiser du poids.

Le moteur SunFire a été testé par Airborne Engineering au sein du Westcott Space Cluster et imprimé en 3D au Satellite Applications Catapult, le travail d’optimisation du processus d’impression ayant été réalisé dans le cadre du MAPP EPRSC future manufacturing hub.

Alistair John, directeur adjoint du département d’ingénierie aérospatiale de l’université de Sheffield, qui a supervisé l’équipe, a déclaré : « (…) Les canaux de refroidissement de notre moteur, qui empêchent le moteur de fondre malgré la température de combustion de 2 000 °C, ne [pouvaient] être fabriqués qu’à l’aide de l’impression 3D. »

Les étudiants de Sheffield ont réussi à chauffer – ou tester – le moteur dans le cadre d’une compétition d’une semaine appelée Race to Space, au cours de laquelle des équipes d’étudiants d’universités de tout le Royaume-Uni ont testé les moteurs-fusées qu’ils avaient construits au cours des deux dernières années universitaires.

La semaine de compétition Race to Space aurait établi un record du monde non officiel pour le nombre de moteurs-fusées hybrides/liquides différents mis à feu à chaud pour la première fois sur un site en une semaine.

Dana Arabiyat, ingénieur diplômé et ancien chef de projet de Sunride, qui travaille aujourd’hui chez Rolls-Royce, a déclaré : « Deux ans et d’innombrables heures de travail ont été nécessaires à la réalisation de ce projet. La mise à feu réussie de notre moteur nous a fait sauter pendant les cinq secondes les plus inoubliables de notre vie ! Cette réussite témoigne de l’incroyable talent et de l’engagement des membres et des responsables de l’équipe du projet SunFire, ainsi que du mentorat et de la supervision infatigable du Dr Alistair John. »

N’oubliez pas que vous pouvez postergratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram ! Si vous avez une innovation à partager pour le prochain numéro de notre magazine numérique ou si vous avez un article à faire connaître, n’hésitez pas à nous envoyer un email à contact@3dadept.com

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept