BASF est reconnu comme l’un des principaux fabricants de matériaux sur le marché de la fabrication additive. Cette année encore, l’entreprise a investi dans la société d’impression 3D Materialise et a acquis deux autres producteurs de matériaux.

Le spécialiste de la chimie va désormais au delà des frontières européennes et entend développer sa présence en Chine. BASF Venture a donc choisi Prismlab comme premier investissement en Chine. Prismlab est un fournisseur de procédés d’impression 3D et d’imprimantes 3D basé à Shanghai et cet investissement de BASF permettra d’accélérer le développement et l’innovation de ses produits tout en développant cette nouvelle part de marché.

Ce qui distingue Prismlab des autres :

Grâce à son procédé d’impression 3D breveté, « Pixel Resolution Enhanced Technology« , basé sur la SLA, la technologie Prismlab est capable d’augmenter la résolution d’impression sans compromettre la vitesse d’impression.

« Afin d’augmenter la quantité d’énergie apportée dans un pixel, la technologie de Prismlab divise chaque pixel de la résine en plusieurs petites sections, qui peuvent être durcies individuellement par exposition à la lumière LCD. Cela rend l’apport d’énergie dans chaque pixel significativement plus élevé que les processus similaires qui exposent chaque pixel à la lumière une seule fois. Il est ainsi possible d’imprimer des composants relativement grands et stables ou de nombreuses pièces au cours d’une même étape de production. Grâce à l’utilisation de l’éclairage LCD, il réduit également les coûts de processus. Cet avantage ouvre des opportunités dans l’industrie de la chaussure et de l’ameublement. »

Selon Markus Solibieda, directeur général de BASF Venture Capital GmbH, la technologie de Prismlab permet de produire des composants de différentes industries. Cette technologie est surtout utilisée dans le secteur médical pour produire des appareils orthodontiques et des modèles anatomiques.

« La Chine est en train de passer d’une économie axée sur la fabrication à une économie axée sur l’innovation. Cet investissement dans Prismlab reflète notre engagement à développer davantage nos capacités d’innovation en Chine, et BASF Venture Capital joue un rôle important en nous aidant à identifier des partenaires potentiels qui nous mènent au succès », a déclaré Zheng Daqing, Senior Vice President, Business and Market Development Greater China chez BASF.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com