Apis Cor a récemment collaboré avec la municipalité de Dubaï pour la construction d'un bâtiment de deux étages. Le spécialiste de l'impression 3D de construction s'appuie sur sa technologie d'impression 3D pour réaliser le projet.

Le projet est réalisé à Warsan, une municipalité reconnue pour ses activités industrielles. Il a fallu un an à l'équipe d'Apis Cor pour répondre aux exigences élevées de l'Emirat en matière de construction. Une année de R&D intensive consacrée à tester l'équipement dans des conditions climatiques difficiles et à développer le matériau d'impression 3D.

Pour rappel, dans un précédent numéro de 3D ADEPT Mag consacré à l'impression 3D dans la construction, des experts ont expliqué que lorsqu'un bâtiment doit être imprimé en 3D in situ, l'entreprise technologique en charge de la construction doit mener des recherches approfondies sur les matériaux d'impression 3D compatibles avec l'environnement du bâtiment. C'est l'une des principales différences avec d'autres types de procédés d'impression 3D qui ne nécessitent pas une analyse spécifique de l'environnement avant la fabrication.

Dans ce cas précis, Apis Cor a travaillé dans une zone non couverte et l'équipe a dû faire face à des problèmes de température et d'humidité dans l'environnement. En effet, ces deux éléments ne peuvent pas toujours être contrôlés dans un environnement aussi critique.

« Grâce à la conception unique de l'imprimante 3D d'Apis Cor, la structure du bâtiment a été construite directement sur place, sans travaux de montage supplémentaires. La surface totale du bâtiment est de 640 mètres carrés, ce qui est plus grand que la surface d'impression accessible quand l'imprimante 3D d’Apis Cor est immobile. Cependant, l'imprimante 3D d’Apis Cor est mobile et a été déplacée sur le chantier à l'aide d'une grue », explique Apis Cor sur son site web.

Technologie d'impression 3D d'Apis Cor

Le processus d'impression 3D d'Apis Cor se déroule couche par couche, tout comme c’est le cas pour une technologie FDM. Dans ce cas, un matériau fluide est déposé le long d'une route prédéterminée, cartographiée à l'avance par un ordinateur. Le matériau se solidifie en béton presque instantanément pour convertir le modèle numérique en composant 3D.

  « Ce bâtiment de deux étages a été conçu et réalisé avec un certain nombre d'espaces qui peuvent servir de salles ou de bureaux », a déclaré M. Hajri lors de la cérémonie d'ouverture pour discuter du projet à Warsan.

« Les murs sont imprimés directement à partir de l'imprimante, contrairement à la méthode traditionnelle de construction, qui dépend du travail de serrage des pièces de bois avec des écrous et des boulons, de l'armature et du coulage du béton et de la fabrication des briques. »

Selon les autorités, les coûts de construction d'un tel bâtiment seraient réduits d'environ 2,5 millions de dirhams (€ 233,097.83) à moins de 1 million de dirhams (€ 93,233.00).

Il est maintenant possible de poster gratuitement des opportunités d’emplois dans l’industrie de la Fabrication Additive sur 3D ADEPT Media.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

 

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept