Boeing et Therwood produisent par fabrication additive un grand outil pour le programme 777x. Dans le cadre de ce projet, une technologie d’impression par couches verticales (VLP) récemment développée est exploitée dans le système de fabrication additive à grande échelle (LSAM) de Thermwood.

Selon les experts, ce procédé a permis à Boeing de réduire le temps nécessaire à l’assemblage de plusieurs composants d’outillage imprimés en 3D.

Pour ceux qui ne le savent pas, Therwood fabrique des routeurs et systèmes CNC utilisés dans plusieurs industries telles que le travail du bois, l’automobile, l’aérospatiale/aviation et la défense. L’entreprise combine son expertise en systèmes CNC à l’impression 3D afin de fabriquer ses systèmes LSAM. Le premier système a d’ailleurs été lancé en 2016.

Ces machines offrent un volume de construction de 10 pieds x 5 pieds x 100 pieds. Pour cette application industrielle spécifique, Therwood a fourni à Boeing un outil de coupe 777X qu’elle a imprimé en 3D à l’aide d’une tête d’outil qui permet le dépôt de composites renforcés de fibres. L’outil intègre donc 1 540 lbs de plastique ABS renforcé à 20% de fibre de carbone.

Enfin, 43 heures 20 minutes ont été nécessaires pour l’impression et la démonstration du VLP. Il est à noter que plutôt que d’imprimer horizontalement, les pièces ont été construites verticalement tout en intégrant lentement les contraintes mécaniques entre les couches.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

 

 

 




About the author

Related

%d blogueurs aiment cette page :