De table mobile à table fixe

Thermwood dévoile le premier d’un nouveau type de système d’impression et de découpe additive, le LSAM 1010.

Cette annonce fait suite au récent lancement de l’imprimante LSAM Additive  ainsi qu’à de nouvelles améliorations visant à réduire le besoin de l’opérateur de surveiller les températures pendant le processus d’impression.

Dès le début, le développeur de la technologie de fabrication additive à grande échelle avait mis en avant la version à moindre coût de la table mobile de LSAM comme l’un des avantages de son système LSAM MT.

Au fil du temps, le fabricant a exploré d’autres alternatives avec des tables fixes, d’où le système à parois hautes avec une tête d’impression et une tête de découpe montées sur un seul portique que nous découvrons aujourd’hui.

Bien qu’avec une table de dix pieds sur dix pieds (3x3m), il soit un peu plus petit que les systèmes phares LSAM à double portique, il nécessite un portique nettement plus grand.

LSAM 1010 : deux exigences majeures et des spécifications clés

Tout d’abord, notons que le résultat de la LSAM 1010 est le fruit de la mise en service d’une autre machine du fabricant : le nouveau système de travail du métal à cinq axes M400. Ce dernier peut usiner des pièces jusqu’à 35 pieds de long (1077 cm) et la conception de son portique est basée sur la technique de construction par fentes et languettes du fabricant.

Quoi qu’il en soit, le nouveau système LSAM 1010 offre des caractéristiques similaires à celles qu’on trouve sur les systèmes LSAM plus grands. Il s’agit, par exemple, de la tête d’impression de 40 mm, de la tête de coupe à cinq axes ainsi que de la même capacité d’impression et de coupe de 1,5 m de haut.

Il est intéressant de noter que la combinaison des capacités d’impression et de découpe – qui ne peuvent être utilisées en même temps – entraîne deux exigences principales pour l’utilisation de la machine :

« Le portique doit être nettement plus long pour s’adapter à la largeur des deux têtes, tout en permettant aux deux têtes de couvrir la totalité de la table [et il] doit être nettement plus solide pour supporter de manière rigide la tête d’impression et la tête de coupe. »

Ensemble, les têtes d’impression et de découpe pèsent plus de 3175 kg (7,000 livres), ce qui donne une charge utile (les parties de la machine qui bougent réellement) de plus de 8165 kg (18 000 livres).

Vue sur les têtes

Ne vous laissez pas tromper par ce poids. Selon le fabricant, le système peut se déplacer à des vitesses allant jusqu’à 91 cm/s (3 pieds par seconde). 

Faits essentiels à garder à l’esprit :

En général, toute entreprise dont les exigences de taille correspondent à l’enveloppe disponible et pour laquelle une cadence de production séquentielle (impression puis découpe) est adéquate peut trouver dans le LSAM 1010 un candidat intéressant pour la production.

Si vous cherchez uniquement à imprimer des structures avec le LSAM 1010, il est intéressant de noter que la machine peut également être utilisée comme une imprimante 3D uniquement. Cela pourrait même être plus intéressant pour les entreprises qui disposent de la capacité d’usinage nécessaire, ce qui fait encore baisser le prix.

Il s’agit également d’une bonne alternative pour les entreprises qui recherchent des pièces relativement grandes et lourdes, mais qui n’ont pas besoin de capacité de découpe.

« Le prix plus bas rend également la machine LSAM 1010 plus facile à justifier en termes de coûts pour une plus grande variété d’applications finales. Le système fait partie de la gamme de produits LSAM qui offre la plus grande sélection de systèmes de fabrication additive à grande échelle disponible sur le marché », conclut la société.

N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !

3D ADEPT Media est une presse spécialisée qui suit et analyse les dernières tendances de l’industrie de la fabrication additive (FA). En tant que ressource de haute qualité et précise sur la fabrication additive, nous sommes fiers de fournir des informations actualisées sur lesquelles vous pouvez compter grâce à notre média en ligne et à notre magazine imprimé et numérique interactif 3D ADEPT Mag. Les contenus de 3D ADEPT sont disponibles en anglais et en français.