La visualisation 3D (AR et VR) est un facteur clé qui favorisera l’industrialisation de la fabrication additive (FA) et autres outils. Siemens et Interspectral donnent un aperçu de la façon dont ils vont collaborer pour développer ce domaine industriel.

Comme nous l’avons vu dans le numéro de février de 3D ADEPT Mag, l’activité de turbines à gaz de Siemens à Finspång fait partie des filiales de Siemens, qui démontre le potentiel de l’entreprise dans la fabrication additive. L’entreprise a démontré sa capacité à intégrer des solutions de FA en surmontant les défis apportés au niveau logiciel. Ces défis n’ont pas seulement permis la production en série, mais ont aussi ouvert une nouvelle possibilité d’embrasser l’industrie 4.0.

Interspectral, quant à elle, se spécialise dans les logiciels et les solutions sur mesure pour la visualisation 3D professionnelle. L’entreprise suédoise fournit une technologie logicielle de rendu volumétrique et de visualisation en 3D des données réelles capturées.

Dans la recherche constante de révolutionner la façon dont Siemens produit des turbines industrielles, les deux équipes ont décidé de travailler sur les complexités apportées par la FA métallique. « Pour améliorer et finalement industrialiser le processus, vous devez capturer, explorer et comprendre de grandes quantités de données hétérogènes issues du processus de fabrication et accroître les connaissances dans le domaine. Nous avons besoin d’un outil qui génère de véritables idées et de nouvelles connaissances à partir des données », Andreas Graichen, responsable du centre de compétences en fabrication d’additifs chez Siemens.

Interspectral va donc développer un nouvel outil de visualisation 3D. Appelé AM Explorer, le produit est basé sur la technologie de visualisation de base de l’entreprise et vise à soutenir l’exploration interactive et la collaboration.

Les fichiers CAO, les données de capteurs et de caméras, les simulations et les systèmes de métrologie tels que les scanners laser et les scanners CT peuvent être fusionnés et visualisés avec le même outil. Les ingénieurs peuvent filtrer, naviguer, explorer et analyser les données de manière intuitive. Ils peuvent détecter les anomalies et retracer pourquoi et où l’anomalie est apparue dans le processus de fabrication.

L’objectif global est de permettre aux ingénieurs de mieux comprendre le processus de fabrication additive et d’être en mesure de faire ressortir facilement les défis.

 Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux ! Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept