Cette semaine a été très mouvementée dans l’industrie de l’impression 3D, que ce soit dans le secteur des affaires ou dans le secteur médical.

Sintratec sur le marché américain

Parlant des affaires, en particulier du marché international, Sintractec, la société basée en Suisse a annoncé son arrivée sur le marché américain via 3DChimera. Le spécialiste de l’impression 3D offrira le kit SIntratec via son magasin en ligne et sera responsable du service client du fabricant d’imprimantes 3D.

Pour rappel, Sintratec fabrique des imprimantes 3D compactes SLS qui ont déjà permis aux chercheurs d’imprimer des médicaments en 3D. De plus, avant d’entrer sur le marché américain, les technologies de l’entreprise ont été mises disponibles sur le marché français via le revendeur Kallisto. Quant au marché américain, le kit Sintratec complète le portefeuille de produits de 3DChimera par la technologie SLS. Celui-ci comprend déjà les scanners 3D, les matériaux d’impression, la conception de produits, la consultation et la formation.

Autorisation de la plate-forme FLX ™ d’interbits tout en titane imprimés en 3D

Centinel Spine, une société de dispositifs vertébraux, a récemment obtenu l’autorisation 510 (k) pour commercialiser sa plate-forme FLX ™ d’Interbody ™ intégré et les dispositifs de fusion intersomatique non intégrés. La colonne vertébrale a été axée sur la reconstruction de la colonne antérieure.

(Centinel Spine, LLC)

« Les appareils FLX sont des appareils entièrement en titane imprimés en 3D qui présentent une combinaison de sections radio transparentes solides et poreuses conçues pour réduire la rigidité mécanique et améliorer la visibilité, comparativement aux implants en titane massif. Les dispositifs disposent également d’un échafaudage trabéculaire FUSE-THRU ™ exclusif, conçu pour permettre la croissance osseuse et la croissance tout au long de l’implant. »

Les technologies médicales sont de plus en plus commercialisées grâce à l’autorisation de la FDA, en particulier celles qui concernent la colonne vertébrale. Espérons que nous aurons l’occasion de voir une opération réelle qui expoite ce type de technologie. Cela nous permettra de mieux évaluer son potentiel.

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com 




Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept