Depuis leur légalisation en juillet dernier, pour beaucoup de gens, l’impression 3D d’armes à feu n’est qu’une situation inacceptable alors que pour d’autres, étant donné le monde dans lequel nous vivons, les gens devraient avoir la liberté d’imprimer en 3D ce qu’ils veulent, y compris des armes. Dans le monde des affaires, des entreprises telles que Facebook, se sont insurgées contre cette légalisation et ont mis en place de nouveaux paramètres pour supprimer tout contenu lié à l’impression 3D des armes sur son réseau social.

Dans la communauté de l’impression 3D, Dagoma est l’une des premières entreprises à faire la différence en décourageant fortement l’impression 3D des pistolets. En effet, le fabricant français d’imprimantes 3D a fait appel à l’agence en conseils et communication TBWA Paris, pour lancer une campagne qui découragera les gens à imprimer des armes en 3D.

Comment ? A travers des « Armes inoffensives »

Pour François Claux, directeur artistique créatif chez TBWA, « Pour lutter contre la propagation de ces armes, nous savions qu’il fallait aller à la racine du problème. Ces fichiers se répandent partout et sont faciles à télécharger ; vous n’avez même pas besoin d’utiliser le dark web. »

Dagoma empêche actuellement la propagation de fichiers d’armes 3D en diffusant des fichiers d’armes inoffensives. En effet, en diffusant des fichiers d’armes inoffensives, ils rendent les vraies plus difficiles d’accès.

De plus, l’entreprise a développé un détecteur de fichiers de pistolets 3D sur son logiciel pour empêcher leur fabrication sur ses imprimantes 3D.

De faux fichiers d’armes à feu ont déjà été téléchargés plus de 13 000 fois. Pensez-vous que cela découragera les « déterminés » de rechercher de vrais fichiers et de les imprimer en 3D ? Dagoma le croit et ce n’est que le début de leur lutte contre l’impression 3D des armes à feu. Le débat n’est certainement pas encore terminé.

 

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com




About the author

Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.

Related

%d blogueurs aiment cette page :