Hermeus ambitionne de construire « l’avion le plus rapide du monde » en utilisant la fabrication additive métal

Hermeus, une entreprise qui développe des avions hypersoniques pour la défense et les applications commerciales vise à accélérer l’industrie du transport aérien avec des avions de nouvelle génération. Fondée en 2018, la startup a déjà reçu plus de 130 millions de dollars de financement, dont une série B de 100 millions de dollars et des contrats avec l’armée de l’air américaine. Elle a également obtenu un fort soutien de la NASA et d’autres agences gouvernementales américaines, ainsi que des financements d’innovateurs aérospatiaux comme RTX Ventures, le groupe de capital-risque de Raytheon Technologies.

Au niveau de la fabrication, l’entreprise prévoit d’utiliser la technologie de fabrication additive métal pour accélérer la production en grande série de composants d’avions. « La fabrication additive métal est un élément central de notre plan d’intégration verticale de la production », a déclaré Glenn Case, directeur technique chez Hermeus. « En explorant les capacités de la technologie de fabrication additive de Velo3D, nous chercherons des moyens d’accroître les performances, de consolider les composants, de réduire le poids de nos avions et de minimiser les dépendances externes. »

En collaboration avec l’équipementier Velo3D, l’entreprise a qualifié une Sapphire et une Sapphire XC grand format pour l’Inconel 718. Les deux imprimantes 3D industrielles seront utilisées pour fabriquer des pièces pour le moteur Chimera et l’avion Quarterhorse d’Hermeus.

Pour rappel, l’Inconel 718 (IN718) est un superalliage à faible coût à base de nickel qui est principalement utilisé comme matériau pour les disques de turbine. Le superalliage a été utilisé pour la première fois dans les années 1960 pour pallier la mauvaise soudabilité des superalliages. Comme les procédés de FA et de soudage sont assez similaires, les opérateurs utilisent depuis lors l’IN718 avec les procédés de FA métallique, afin de faciliter la compréhension des relations procédé-microstructure-propriété. Cela pourrait expliquer les raisons pour lesquelles l’IN718 est principalement associé à la technologie d’impression 3D/FA. Nous avons abordé l’utilisation de l’Inconel 718 dans la fabrication additive dans le cadre d’un article exclusif.

En ce qui concerne le moteur Chimera d’Hermeus et l’avion Quarterhorse, il convient de noter que le moteur Chimera est un moteur à turbine à cycle combiné qui propulsera le premier avion d’Hermeus, Quarterhorse, un avion autonome conçu pour toucher des vitesses de Mach élevées et prouver sa réutilisabilité. Le premier vol de Quarterhorse est prévu pour 2023.

 « L’hypersonique est un sous-ensemble extrêmement difficile de l’industrie aéronautique et aux vitesses qu’Hermeus atteindra, la température, les vibrations et l’aérodynamique jouent un rôle majeur dans le vol de l’avion. Je ne doute pas qu’ils donneront vie à leur vision et feront du vol commercial hypersonique une réalité« , conclut Benny Buller, CEO et fondateur de Velo3D.


N’oubliez pas que vous pouvez poster gratuitement les offres d’emploi de l’industrie de la FA sur 3D ADEPT Media ou rechercher un emploi via notre tableau d’offres d’emploi. N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire : FacebookTwitterLinkedIn & Instagram !