Desktop Metal vs Markforged: le procès en contrefaçon de brevet (l’histoire continue)

La semaine dernière, Desktop Metal a intenté une action en justice contre Markforged affirmant que le spécialiste de l’impression 3D de la fibre de carbone reproduisait des technologies brevetées par Desktop Metal sur l’imprimante 3D Metal X.

L’affaire est révélée après que Desktop Metal a annoncé qu’elle avait obtenu un financement total de 277 millions de dollars. Quoi qu’il en soit, il est intriguant de découvrir que Desktop Metal a affirmé que l’un de ses stagiaires aurait révélé des informations confidentielles à son frère Abraham Parangi qui se trouve être le directeur de la technologie et de la création chez Markforged.

Pour rappel, Desktop Metal a reçu l’approbation pour les deux brevets n ° 9 815 118 et 9 833 839 en 2017 mais l’information a été publiée en janvier 2018. Le fabricant a utilisé cette technologie dans son système Studio.

Concernant cette affaire, le CEO de Desktop Metal, Ric Fulop, a déclaré : « L’impression 3D en métal est une industrie passionnante, en croissance rapide et en constante évolution et, en tant que pionnier dans l’espace, Desktop Metal accueille une concurrence saine et dynamique. Cependant, lorsque cette concurrence porte atteinte à notre technologie, nous avons le devoir de réagir. Nous croyons que les produits Markforged utilisent clairement la technologie brevetée par Desktop Metal et nous ferons ce qui est nécessaire pour protéger notre propriété intellectuelle et notre entreprise. »

Imprimante 3D Markforged Metal X

Il convient de noter que Markforged de son côté nie ces allégations. Greg Mark, fondateur et CEO de Markforged, a écrit une lettre vendredi pour donner son point de vue :

« J’ai fondé Markforged dans ma cuisine il y a six ans. Je rêvais de donner à chaque ingénieur la possibilité d’imprimer en 3D des pièces réelles, fonctionnelles et mécaniques. Nous avons inventé quelque chose qui n’avait jamais existé auparavant – une imprimante 3D en fibre de carbone continue. Notre produit Metal X est une extension de cette plateforme.

Nous avons parcouru un long chemin. Nous avons maintenant la plateforme technologique la plus avancée en matière d’impression 3D et je suis incroyablement fier de ce que notre équipe d’ingénieurs a accompli.

Lundi, un concurrent a intenté une poursuite contre nous, y compris diverses allégations farfelues. Markforged nie catégoriquement ces allégations et nous répondrons officiellement dans un court délai. 

Markforged est une entreprise florissante dotée d’une équipe dévouée et passionnée, et nous continuerons d’exécuter et de livrer des produits exceptionnels à nos clients. »

Nous gardons regard attentif sur cette affaire … #StayTuned

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com  




Yosra K.

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept

1 réponse

  1. juillet 30, 2018

    […] mars, Desktop Metal a intenté une action en justice contre Markforged en prétendant que le spécialiste de l’impression 3D en fibre de carbone […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :