C'est officiel. Desktop Metal défie Markforged dans l’impression 3D à fibre de carbone continue. Le spécialiste de la FA métallique lance sa première imprimante 3D de bureau. Baptisée Fiber™, l'imprimante 3D de bureau peut produire des pièces haute résolution avec des matériaux composites à fibre continue de qualité industrielle utilisés dans les processus de placement automatisé de fibre (AFP).

Dans un article récent, nous expliquions que les composites dans l'impression 3D suscitent de plus en plus l'intérêt des investisseurs. Parmi les raisons qui expliquent cet intérêt, mentionnons le fait que les métaux ne sont pas toujours suffisamment légers. Deuxièmement, la plupart des systèmes d'impression 3D ne peuvent pas imprimer des polymères thermoplastiques renforcés de fibre de carbone continue, sans parler du fait que les nouveaux arrivants sur le marché défient le marché des composites d'impression 3D.

Avant l'entrée de Desktop Metal sur ce marché, Roboze, Anisoprint et Continuous Composites sont quelques autres noms qui se sont déjà distingués parmi les autres sociétés de ce segment. Cependant, Desktop Metal crée plus de battage médiatique quand on sait que son plus gros concurrent est dans le domaine depuis quelques années maintenant. De plus, les entreprises bénéficieront d'un nouveau processus automatisé de placement de fibres (PFA).

Les processus de placement automatisé des fibres (AFP).

Le fabricant américain promet « un niveau supérieur de résistance et de rigidité » pour les pièces imprimées et « une large gamme de matériaux » sur un système qui traditionnellement nécessitait des systèmes AFP d'un million de dollars. En effet, l'entreprise livrera au marché deux modèles d’imprimantes 3D Fiber™:

  • Le premier commence à 5 495 $ par année et est destiné à la production de pièces avec des composites continus ayant une porosité inférieure à 1 % et jusqu'à 60 % de charge continue de fibres avec une matrice avancée, incluant PEEK et PEKK. Les pièces ignifuges produites sur ce système peuvent résister à des températures élevées allant jusqu'à 250 degrés Celsius, en plus des pièces conformes ESD.
  • La deuxième, Fiber LT, est plus abordable (3 495 $ par année) et peut produire des pièces à haute résistance, conformes aux normes ESD et non marquantes en utilisant des fibres continues avec une porosité inférieure à 5 % avec des thermoplastiques PA6.

Une excitation palpable de différents clients

Les entreprises sont déjà enthousiastes à l'idée de travailler avec l'impression 3D à fibre continue de Desktop Metal :

« Malgré tous les avantages, la technologie de FA à base de polymères n'a pas la force nécessaire pour les applications de haute performance, en particulier une technologie qui comble le fossé entre la technologie de FA existante et le placement automatisé des fibres de composites hautes performances utilisées dans l'industrie », a déclaré David Hauber, directeur technique chez Trelleborg Sealing Solutions Albany, Inc. « Après plus de trois décennies de développement, la FA a finalement atteint un point de basculement. Grâce à la nouvelle technologie de FA de Desktop Metal, les ingénieurs seront en mesure d'imprimer des structures composites renforcées de fibres continues de qualité industrielle. »

« Le poids signifie tout dans une course », a déclaré Will Turner, président de Turner Motorsport. « Pouvoir remplacer les composants métalliques critiques par des fibres continues imprimées en 3D nous permet de conserver la solidité du métal tout en réduisant le poids total de la voiture, ce qui la rend encore plus rapide et compétitive. »

Les premières imprimantes seront livrées à partir du Printemps 2020.

Il est maintenant possible de poster gratuitement des opportunités d’emplois dans l’industrie de la Fabrication Additive sur 3D ADEPT Media.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

 

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept