VOLVO CE : ses débuts dans les pièces d’impression 3D

Volvo Construction Equipment marque ses débuts dans l’industrie de l’impression 3D. Ce n’est pas vraiment une grande surprise puisque la construction exploite de plus en plus des techniques qui amélioreront leur production.

Seulement hier, nous parlions de l’inauguration de la première maison imprimée en 3D à Nantes. En ce qui concerne Volvo CE, l’entreprise met en place une unité de R & D qui travaillera sur son prototype de machine.

Selon Jasenko Lagumdzija, directeur du soutien aux entreprises chez Volvo CE, cette idée profitera aux machines plus anciennes où les pièces usagées ne sont plus fabriquées efficacement dans les méthodes de production traditionnelles.

La fabrication

En utilisant sa solution d’impression 3D, la société a déclaré qu’elle pouvait fabriquer des pièces d’une cabine, des revêtements en plastique et des sections d’unités de climatisation. Les dessins plus anciens, les modèles 3D et les informations sur les produits seront envoyés à l’imprimante 3D pour la production de nouvelles pièces.

« Le client remplit exactement le même rôle en remplaçant le plastique par du plastique », explique Annika Fries, responsable de l’après-vente chez Volvo CE. « Nous assurons une grande partie de l’assurance qualité : les pièces 3D ont les mêmes spécifications et sont soumises au même processus que l’original, et bénéficient de la même garantie, ce qui permet aux clients d’obtenir une pièce approuvée par Volvo. »

Nous parlons d’un temps de production de 7 jours chez Volvo CE. Par conséquent, il est possible de fournir de nouvelles pièces pour remplacer celles qui sont sorties de la production normale, ce qui peut également prolonger la durée de vie de la machine dans son ensemble. Des pièces fabriquées à partir de métaux grâce à la fabrication additive peuvent également être proposées à l’avenir.

Pour Daniel Kalfholm, chef de projet pour les achats après-vente pour la région EMEA de Volvo CE, ces pièces peuvent toutes être réalisées à un « prix d’achat comparable à celui d’un composant fabriqué de manière traditionnelle ».

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Voulez-vous figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com   




Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept