Un projet de normalisation

L’année dernière, 16 entreprises ont lancé deux projets d’innovation conjoints (JIPs – Joint Innovation Projects) qui visent à définir une ligne directrice et un modèle économique pour l’utilisation de la fabrication additive dans les industries pétrolière, gazière et maritime.

Les industries pétrolière, gazière et maritime font partie des jeunes secteurs qui commencent à tirer profit de la fabrication additive. Jusqu’à présent, DNV GL était l’une des rares entreprises à opérer sur ce marché. La société a lancé un guide et un programme de FA pour les fabricants maritimes afin de soutenir les entreprises de l’industrie. Cependant, le marché a besoin d’une amélioration majeure à ce niveau, en particulier en termes de modèle pour qualifier les pièces métalliques fonctionnelles (de rechange).

Dans cet esprit, SLM Solutions a annoncé avoir rejoint Equinor, BP, Total, Kongsberg, OCAS, Ivaldi Group, TechnipFMC, Siemens, Voestalpine, Vallourec, Aidro, Additive Industries, Quintus, HIPtec et l’Advanced Forming Research Centre of the University of Strathclyde dans les JIPs. Les JIPs incluent la ligne directrice vers les pièces certifiées mentionnée plus haut et une boîte à outils pour la sélection, la mise en place de la chaîne d’approvisionnement et la viabilité économique, gérée par Berenschot. 

Ainsi, en juin 2019, le guide pratique et le modèle économique seront publiés. Le guide définira donc un cadre pour que les pièces imprimées en 3D fabriquées à l’aide de la technologie SLM et Wire Arc AM répondent aux spécifications exigeantes de ce domaine. Quant au modèle d’affaires, il sera testé au cours du processus de production des pièces du deuxième trimestre. En attendant, avec ce modèle ROI, une base de données de pièces sera compilée pour présenter les différentes applications possibles.

 Dans le cadre des JIPs enfin, jusqu’à cinq pièces pilotes seront produites pour le projet afin de garantir toutes les étapes nécessaires à une production répétable et de qualité. En ce qui concerne SLM Solutions, un exemple de ces pièces est une roue de pompe que la société fabrique pour Equinor ; une autre opportunité de prouver les capacités de la Machine de fusion sélective laser SLM®280.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

Passionnée de nouvelles technologies, j’ai découvert l’impression 3D à travers différentes expériences professionnelles. Consciente de l’importance de cette technologie pour les marchés d’aujourd’hui et de demain, c’est avec plaisir que je vous partage les dernières informations et analyses qui y ont trait, afin qu’à votre tour, vous puissiez en tirer profit. #Restezconnectés #3DAdept