La brique et le ciment seront bientôt dépassés! Les robots et l’impression 3D leur font la part belle dans le secteur du BTP (bâtiments et travaux publics), plus précisément celui du BIM (Building Information Modeling).
Le processus de construction n’échappe pas aux rafales du digital. Le but étant de baisser substantiellement les coûts, de gagner en temps et d’avoir des constructions plus solides.

Construire en toute autonomie

Il y a quelques mois, Apis Cor avait déjà réussi cette prouesse en Russie. Aujourd’hui, c’est l’objectif du MIT(Massachusetts Institute of Technology) qui travaille sur un robot-imprimante constructeur qui conçoit et imprime les maisons.

Equipé de chenillettes et de panneaux solaires, ce robot est déjà capable d’imprimer une structure 3D en béton en forme de dôme (15 mètres de diamètre) en 14 heures à l’état de prototype. Le but est de gérer les flux et l’énergie qui ont souvent une influence sur les collectivités locales mais aussi sur les propriétaires et locataires.
L’équipe de développement s’attèle encore à le rendre plus autonome. Il doit pouvoir sélectionner et nettoyer les sites de chantiers, concevoir les bâtiments, rassembler des matériaux de construction et construire des maisons sans intervention humaine.
Pour Steven Keating qui fait partie de l’équipe, il faut proposer “quelque chose de totalement autonome, que vous pourriez envoyer sur la Lune ou sur Mars ou dans l’Antarctique ».
Au jour d’aujourd’hui, on peut féliciter l’équipe de MIT dont le prototype remorque déjà les matériaux en mousse isolante et en béton, pulvérise un moule en mousse tout en le remplissant de béton. Il est aussi capable de construire des formes plus complexes telles les bancs intégrés.
Enfin, d’autres essais ont été réalisés en Chine et Dubaï. Winsun a construit 10 maisons en béton en 24 heures en Chine et des locaux de bureau de 250 mètres carrés ont été réalisés lors d’une démonstration à Dubaï. De quoi faire de sacrés économies de main d’oeuvre, n’est-ce-pas?