Rhea – credit:Lace by Jenny Wu

La fabrication additive permet de donner un nouvel élan à Rhea Solitaire, bague diamantée imprimée en 3D. La bague est lancée dans le cadre de la collection de bijoux en 3D de LACE by Jenny Wu.

Rhea est en fait une bague de fiançailles solitaire imprimée en 3D de la collection de bagues de mariage 2018 qui sortira le 14 février 2018.

La journée d’aujourd’hui marque le début de février, et de façon inconsciente l’approche de la Saint-Valentin, ou l’envie d’offrir ; tout est fait pour vous donner quelques idées de cadeaux. Dans ce contexte, Marie Boltenstern, directrice générale de Boltenstern, une bijouterie, expliquait aujourd’hui sa vision de l’impression 3D dans le secteur de la joaillerie.

Retour sur Rhea …

Avec l’aide de la technologie d’impression 3D, Rhea présente un bijou d’inspiration architecturale qui s’écarte de l’alliance traditionnelle. Avec sa courbe asymétrique unique et ses rebondissements élégants, LACE adopte une interprétation audacieuse de la bague solitaire classique.

Terminé par le polissage manuel et la mise en pierre par leurs artisans locaux dans le centre-ville de Los Angeles, LACE fonctionne avec le plus haut niveau d’éthique et de soins à l’esprit et ne tire que des diamants sans sources cultivées en laboratoire.

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !



Spécialiste en communication corporate et marketing à 3D Adept, Kety a un grand intérêt pour les innovations technologiques, précisément pour la portée de l’impression 3D sur différents secteurs d’activités. Afin d'en tirer profit à juste mesure, bon nombre de choses doivent encore être découvertes sur les technologies qui façonnent le monde de demain.