Pour la 7e fois, Additive World Conference se penchera sur les tendances et les analyses de cas de la fabrication additive

Additive Industries accueillera la conférence à Eindhoven (Pays-Bas) les 20 et 21 mars prochains. Le fabricant néerlandais de MetalFaB1, aux côtés de participants issus de différents secteurs de l’industrie, vise à aborder les questions de l’ensemble de la chaîne de valeur : concevoir pour la FA, les matériaux, les équipements, le post-traitement, tous illustrés par des cas d’utilisation perspicaces. Bien entendu, les participants auront également l’occasion de découvrir les bureaux de l’organisateur ainsi que son célèbre produit phare.

Compte tenu des difficultés rencontrées par les utilisateurs de la FA, il était évident pour Additive Industries de réunir des spécialistes de l’industrie pendant quelques jours afin de permettre UN partage des connaissances. En fin de compte, les participants et le fabricant hollandais partagent tous un objectif commun : favoriser la courbe d’apprentissage et se stimuler mutuellement pour amener la FA à un niveau plus mature. Dans cette optique, nous ne pouvons que confirmer que le fait d’être dans une perspective de partage est ce qui permettra à cette industrie d’aller plus loin, sans parler des partenariats et autres formes de collaboration. Additive Industries est plus que consciente de cela et contribuera certainement à l’avancement de l’industrie.

Selon Irina Schatorjé, Marketing Manager chez Additive Industries, le nombre de visiteurs augmente chaque année. « Nous avons un bel sensemble d’intervenants. Depuis deux ans, on nous demande d’ajouter notre propre journée d’Additive Industries où nous parlerons des derniers développements au sein de la société », explique Irina Schatorjé. C’est exactement ce qu’ils ont fait en donnant l’occasion aux participants de voir une démonstration en direct du MetalFAB1.

Cette édition sera également l’occasion de mettre en avant le « Design Challenge » au cours duquel 121 participants, dont professionnels et étudiants, ont redessiné des produits offrant un large éventail d’avantages pour l’impression 3D industrielle.

« Les nouvelles conceptions soumises dans le monde entier et dans différents domaines tels que l’automobile, l’aérospatiale, le médical, l’outillage et la haute technologie, ont démontré comment la conception des produits peut être améliorée lorsque la liberté que permet la FA est appliquée. Cette année encore, nous avons mis l’accent sur l’élimination des difficultés de fabrication conventionnelle, la minimisation de l’assemblage et la réduction des coûts logistiques. Il existe également des cas d’application intéressants dans ces catégories », déclare Daan Kersten, CEO d’Additive Industries.

L’entreprise a annoncé la semaine dernière les 3 finalistes qui ont été sélectionnés par catégorie :

Dans la catégorie professionnelle :

Carbon Performance Limited (Royaume-Uni) se distingue de la concurrence en utilisant l’optimisation de la topologie pour réduire le poids d’une pièce de voiture de sport.

K3D, un professionnel basé aux Pays-Bas, a amélioré les performances d’un couteau à découper en proposant un nouveau design.

Tandis que M. Kartheek Raghu, de la société indienne Wipro3D, s’est distingué des autres grâce au nouveau design apporté à une pièce anti-pincement Cold Finger.

Dans la catégorie des étudiants :

Deux étudiants de l’Université technologique de Nanyang (Singapour) ont attiré l’attention en réduisant le poids d’un étrier de frein de 2,61 kg (soit une réduction de 35% du poids total de la pièce) ;

Abraham Mathew de l’Université McMaster (Canada) a présenté son réservoir de propergol Cubesat optimisé en topographie (industrie spatiale) pour améliorer la rigidité des pièces à paroi mince ;

Et Obasogie Okpamen de l’Université de Landmark (Nigeria) a réduit la masse et le matériau de sa version du “Twin Spark Connecting Rod” par optimisation de la topologie.

De plus amples informations et détails techniques seront donnés au cours de la conférence.

Il ne fait aucun doute que cette édition apportera des conseils utiles aux participants. En effet, Additive Industries elle-même s’est améliorée au cours des dernières années et a réussi à attirer l’attention de l’industrie par ses réalisations. Cette amélioration n’est pas seulement inhérente à la gestion de l’entreprise mais aussi à la façon dont elle organise cette conférence depuis 7 ans.

Cependant, comme nous l’a dit Irina Schatorjé, le point culminant de cette édition est qu’ils accueilleront la deuxième journée de la Conférence à leur nouveau siège à Eindhoven, une opportunité qu’il ne faut pas manquer !

Pour des informations exclusives sur l’impression 3D, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Vous souhaitez-vous abonner à 3D ADEPT Mag ? Ou vous voulez figurer dans le prochain numéro de notre magazine numérique ? Envoyez-nous un email à contact@3dadept.com

About the author

Related

%d blogueurs aiment cette page :